Priorités

Sous l’égide de la Confédération européenne des syndicats (CES), la CSC participe activement aux actions syndicales et s’engage en faveur d’une Europe plus sociale.

Cinq priorités

La CSC distingue cinq priorités pour l’action syndicale européenne:

  • Réalisation du Socle européen des Droits sociaux

Il s’agit d’une déclaration solennelle de l’Union européenne portant sur vingt droits sociaux pour le citoyen européen. Ce socle européen doit se traduire en droits, en règles et en résultats sociaux concrets et contraignants afin de promouvoir une Europe sociale et juste.

  • Réforme de la politique budgétaire européenne 

La politique budgétaire doit davantage se focaliser sur la promotion d’emplois de qualité, une croissance durable et des impôts justes et progressifs. Pour relever les défis de la mobilité durable, de la transition énergétique et de la digitalisation, il faut renforcer les investissements publics.

  • Une transition juste par le biais de la législation européenne, du dialogue social et de fonds sociaux 

La crise climatique, la digitalisation, l’automatisation et la mondialisation requièrent une action urgente. Dans ce contexte, une législation européenne s’impose afin d’éviter que personne ne soit abandonné à son sort lors de la transition.

  • Une politique internationale juste et durable de l’Union européenne pour un ordre mondial équitable 

Une réforme approfondie de la politique commerciale européenne, en y intégrant des clauses contraignantes concernant les droits des travailleurs, les droits environnementaux et les droits humains doit promouvoir le travail décent partout dans le monde. Une législation européenne relative au devoir de vigilance des entreprises doit promouvoir le respect des droits des travailleurs, des droits environnementaux et des droits humains dans les chaînes de production et de services. 

  • Garantie d’une concurrence équitable entre le Royaume-Uni et l’Union européenne 

Et ce pour les droits des travailleurs, les normes environnementales et la fiscalité, après le Brexit et dans le cadre de l’accord de partenariat conclu entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. Il faut protéger autant que possible les travailleurs affectés par la sortie du Royaume-Uni.

Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.