Anniek Bollen

Anniek Bollen, déléguée CSC Carrefour

«Lorsque vous êtes engagé chez Carrefour, vous commencez d’office avec un contrat temporaire. Il s’agit presque toujours de petits contrats. La direction préfère donner deux contrats de 18 heures plutôt qu’un contrat à temps plein, car elle dispose alors de quatre mains. Vous n’obtenez un contrat à durée indéterminée qu’au bout de deux ans au plus tôt, après quatre contrats temporaires successifs.

En outre, vos horaires sont flexibles. Vous ne connaissez votre emploi du temps que quelques semaines à l’avance.La rotation est donc très importante, surtout chez les jeunes. Si vous voulez acheter une maison, vous n’obtenez pas de prêt si vous n’avez qu’un contrat temporaire et à temps partiel. Les jeunes qui peuvent décrocher ailleurs un contrat à temps plein et à durée indéterminée quittent rapidement l’entreprise.

Par ailleurs, une grande quantité de connaissances se sont perdues avec la restructuration, y compris au
siège social. La direction doit instaurer une autre politique de recrutement et du personnel si elle veut engager et conserver du personnel de qualité.»

More Info

  • Consulter le Syndicaliste spécial congrès

Personalization