Vos droits
bab449ae-2477-46b3-8fca-27c4c5741bd6
https://www.lacsc.be/vos-droits
true
Actualité
59ea6a04-d5cb-49bb-86bf-262457cb04b8
https://www.lacsc.be/actualite
true
Services
c7cddb17-187f-45c2-a0e2-74c299b8792b
https://www.lacsc.be/services
true
S'affilier
abbb02d8-43dd-44b5-ae75-3cd90f78f043
https://www.lacsc.be/affiliation
true
La CSC
c62ac78b-1aa2-4cb9-a33b-59e6fc085fb4
https://www.lacsc.be/la-csc
true
Contact
7f7bdd4f-c079-401e-a1bf-da73e54f00c2
https://www.lacsc.be/contactez-nous/pagecontact
true
Je m'affilie

En s’attaquant aux crédits-temps avec motif, c’est surtout aux femmes que le gouvernement s’attaque !

Alors que le régime de crédit-temps est essentiel.. pour les femmes

Le crédit-temps offre la possibilité au travailleur de diminuer voire de stopper ses presta­tions afin de viser une meilleure conciliation entre le travail et la vie privée. Pendant cette période, il perçoit une allocation de l’ONEM pour compenser la perte de salaire.

Les femmes sont les principales bénéficiaires de ce régime (63%).

Alors que notre pays fait déjà pâle figure au niveau international

● Les femmes belges ont des congés plus courts (32 semaines) que la moyenne européenne (64 semaines)

● Le taux de rémunération moyen est beaucoup plus faible en Belgique (40 % du salaire moyen national) que dans les pays voisins : 73% en Allemagne et 98% aux Pays-Bas


Le gouvernement restreint l’accès aux crédits-temps.. des femmes !

Il s’attaque aux allocations de crédit-temps :

● Il faudra travailler à temps plein (auparavant accessible aux temps partiels)

● Alors que près d’une femme sur 2 travaille à temps partiel (pour les hommes, c’est 1 sur 10)

Pour le crédit-temps pour prendre soin d’un enfant :

● L’âge est ramené de 8 à 5 ans.

● La durée maximum passe de 48 mois au lieu de 51.

● Il faudra avoir au moins 3 ans de service chez l’employeur pour pouvoir utiliser ce motif, au lieu des 2 ans de service qui s’appliquent jusqu’à aujourd’hui.

Alors que les femmes assument encore majoritairement les responsabilités de soin aux enfants, ainsi que la charge mentale qui y est liée.

Il faut améliorer le régime des crédits-temps, plutôt que de le restreindre ! 

Découvrez notre tract "En s’attaquant aux crédits-temps avec motif, c’est surtout aux femmes que le gouvernement s’attaque!"
Votre centrale sur les réseaux sociaux

La CSC utilise des cookies pour faire fonctionner ses sites web, offrir des informations personnalisées et optimaliser l'expérience utilisateur. En cliquant sur 'Accepter tous les cookies', vous autorisez le placement de cookies d'analyse et de marketing qui pourront aussi être utilisés par nos partenaires. Vous pouvez également gérer vos préférences via le bouton "Gérer vos préférences". Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies et notre  politique vie privée.