Quand les travailleuses et les travailleurs du Non-Marchand bruxellois occupent le terrain… le bourgmestre de Saint-Josse les expulse

Nous étions 150 pour installer notre campement ce jeudi à 13h devant le cabinet du ministre Gatz à Saint-Josse.

Nous avons, comme prévu, été reçus à 14h pour nous entendre confirmer que le gouvernement bruxellois estime que nos demandes sont légitimes. Une note au gouvernement circule pour augmenter les budgets pour le Non-Marchand avec probablement un effet rétroactif à janvier 2021.

C’est en soi une première bonne nouvelle qui résulte d’une courageuse mobilisation des travailleuses et des travailleurs depuis un an. Mais ce ne sont toujours pas les engagements concrets et chiffrés que nous attendons. Nous n’avons donc pas levé le camp.

Parce que nous exigeons que le gouvernement tranche au plus vite sur cette augmentation de l’enveloppe, pour que nous puissions retourner vers nos affilié.e.s souvent épuisé.e.s avec des nouvelles encourageantes. Comme c’est le cas en Flandre et en Région Wallonne.

Vers 22h des policiers nous ont demandé de baisser puis de couper notre musique et de démonter une partie de notre campement. Ce que nous avons fait sans discuter. Quelle ne fut donc pas notre surprise de nous entendre dire, une heure plus tard que le bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir, avait donné l’ordre « d’utiliser la force si nécessaire pour nous déloger ».

Nous sommes donc rentrés chez nous et aurons donc finalement passé 12 heures devant le cabinet.

Est-ce donc cela que les autorités bruxelloises veulent donner comme signal aux aides-soignantes, aux aides-familiales, aux éducateurs,… à toutes ces travailleuses et travailleurs qui ont été sur le pont pendant la crise COVID ? Après les applaudissements, la claque ?

Il est temps que le gouvernement bruxellois montre dans les faits qu’il soutient nos revendications et débloque 100 millions avant l’été pour donner une bouffée d’oxygène aux travailleuses et travailleurs de terrain du non-marchand !

Notre détermination est intacte et nous le rappellerons au gouvernement lors d’une action symbolique à l’occasion du conseil des ministres du jeudi 17 juin.

Personalization