Arrêt des licenciements chez Pfizer

Grâce à d'intenses négociations, aucun licenciement forcé n'aura lieu chez Pfizer malgré l’annonce d’une procédure Renault.
 
Le 8/6/2021, Pfizer a annoncé à Zaventem le licenciement dans le cadre d’une loi Renault de 38 employés, en raison du déménagement de la division des approvisionnements externes à Bucarest.
L'intention a été examinée et des alternatives à celle-ci ont été discutées avec le Direction.

En fin de compte, c'est la relocalisation des activités de planification qui aura lieu.
Tous les employés concernés se verront proposer un emploi adapté au sein de Pfizer Belgium, avec maintien de leur salaire et de leurs conditions d'emploi.

Un plan social sera conclu pour encadrer la mobilité interne et garantir un délai de préavis amélioré en cas de futurs licenciements pour raisons économiques jusqu'à la fin de 2025.
 
En tant que CNE, nous sommes satisfaits de constater que le dialogue social a porté ses fruits :  les employés de Pfizer bénéficient d'une plus grande sécurité d'emploi et de revenu.

Personalization