L'Oréal offre un cadeau de nouvel an désagréable à ses travailleurs !

Totalement inattendu, L'Oréal annonce le licenciement possible de 125 travailleurs à Bruxelles suite à un projet de fusion et au transfert d’une grande partie de son siège social à Amsterdam.
Le slogan de l'entreprise "Parce que vous le valez bien" ne s'applique désormais plus au personnel.

Les travailleurs sont choqués car la direction annonce ce licenciement de masse comme une première étape dans son intention de fusionner et de déménager. Par le passé, la CSC bâtiment - industrie & énergie (CSCBIE) et la Centrale Nationale des Employés (CNE) ont assisté l’entreprise dans ses transitions afin d’éviter tout licenciement.

"Les raisons pour lesquelles la direction ne nous a pas concerté cette fois-ci ne sont pas claires", expliquent Bart Deceukelier et Michel Barbuto, secrétaires respectifs à la CSCBIE et à la CNE. "Des raisons économiques ne sont certainement pas à l'origine de cette décision. L'Oréal est et reste le leader du marché en Belgique. La valeur des actions a augmenté de façon continue jusqu'à 300 % en 15 ans, et le dividende en 2020 est resté au même niveau qu'en 2019. Cette annonce est donc perçue par les travailleurs comme un cadeau de nouvel an pour les actionnaires".

L'Oréal Belgique emploie 550 personnes à son siège central à Bruxelles.

Personalization