Salaire et maladie

Qu'en est-il de votre salaire quand vous êtes en incapacité de travail ?

Salaire garanti

Pour les premiers jours d’incapacité de travail, vous bénéficiez d’un salaire garanti, à charge de votre employeur.

En tant qu’employé, vous avez droit à 30 jours calendrier de salaire garanti. Si vous êtes employé dans le cadre d’un contrat de moins de 3 mois, vous relevez des règles applicables aux ouvriers.

En tant qu’ouvrier, vous avez en principe droit à:

  • une semaine de salaire garanti
  • une semaine supplémentaire pour laquelle votre employeur vous paie une allocation qui correspond environ à votre salaire net
  • pendant 16 jours calendrier, une allocation complémentaire à celle de la mutuelle, qui garantit en pratique le maintien du salaire net.

En cas de rechute, autrement dit si vous retombez malade après avoir repris le travail moins de 2 semaine après une période de maladie antérieure, vous n’avez droit qu’à la partie du salaire garanti qui n’a pas été épuisée lors de votre période de maladie antérieure. Ensuite, vous percevez les allocations de la mutuelle.

Refus

L’employeur peut vous refuser votre salaire garanti:

  • pour les périodes qui ne sont pas couvertes par un certificat médical, si vous êtes tenu par l’obligation d’envoyer un certificat (cf. procédure vis-à-vis de l’employeur)
  • pour les périodes qui sont contestées par le médecin-contrôle (cf. procédure vis-à-vis de l’employeur).

Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.