NOUVEAU : indemnité complémentaire en raison de la crise du coronavirus

DE QUOI S’AGIT-IL ?

Grâce à l’action de la CSC, les ouvriers occupés dans le secteur de l’industrie alimentaire et des boulangeries se trouvant en situation d’incapacité de travail en raison de la crise du Covid-19 au cours de la période comprise entre le 13.03.2020 et le 31.12.2020 inclus, ont droit à une indemnité complémentaire.

Cette indemnité est prise en charge par le Fonds social de l’industrie alimentaire et des boulangeries.

MONTANT

L’intervention s’élève à 19,30 euros brut (15 euros net) par jour d’incapacité de travail en raison du Covid-19 non couvert pas le salaire garanti.

L’indemnité est octroyée sur la base d’une semaine de six jours, tout comme l’indemnité de la mutuelle, même si l’ouvrier travaille en régime de semaine de cinq jours.

Les ouvriers à temps partiel, de même que les ouvriers qui ont repris le travail à mi-temps (avec l’autorisation de leur médecin traitant) ont droit à cette indemnité complémentaire au prorata de leurs prestations.

PROCEDURE

L’ouvrier introduit lui-même la demande auprès du Fonds social au moyen des documents suivants :

-  un formulaire de demande dûment complété (https://www.alimento.be/fr/travailleurs/ouvriers-avantages-financiers/indemnisation-complementaire-en-cas-de-maladie-due-au-coronavirus)

-  un certificat médical d’incapacité de travail en raison du Covid-19 pour la durée pour laquelle l’indemnité est demandée

-  une attestation de la mutualité mentionnant la période de maladie ayant donné lieu à une indemnité et le montant des indemnités de maladie versées

RETENUES

Une retenue de précompte professionnel de 22,2% du montant brut est d’application.

Personalization