Je m'affilie

Que faire en cas d'accident de travail?

©Shutterstock

Qu'est-ce qu'un accident de travail et qu'en est-il de votre salaire? Que devez-vous faire auprès de votre employeur?

Qu'est-ce qu'un accident de travail ?

Un accident de travail est un accident qui survient sur le lieu de travail ou sur le chemin du travail.

Qu'en est-il de votre salaire ?

En cas d’incapacité de travail suite à un accident du travail, vous avez droit à un salaire qui ne peut pas excéder un plafond fixé par la loi. Tous vos frais médicaux sont aussi à charge de l’assureur, y compris des dégâts occasionnés à des lunettes, à un appareil auditif, etc.

Que faire en cas d'accident de travail ? 

Signalez immédiatement tout accident à votre employeur

L’employeur dispose d’un délai de 8 jours pour déclarer un accident à son assureur. Si l’employeur omet de le faire, la CSC peut vous aider à effectuer la déclaration. C’est l’assureur, et non l’employeur, qui décide si l’accident est bien un accident du travail. Vous pouvez contester cette décision devant le tribunal du travail. Dans le secteur public et dans l’enseignement, la réglementation n’est pas la même.Renseignez-vous auprès de la CSC.

Signalez aussi les petits accidents

Les conséquences d’un accident anodin peuvent s’aggraver et provoquer une incapacité de longue durée ou des frais médicaux importants. Si un médecin est intervenu, l’accident doit obligatoirement être déclaré.

Pour qu'un accident du travail soit reconnu, vous devez prouver trois éléments:

  1. le caractère soudain de l'accident
  2. le fait que l'accident est survenu durant l'exécution du contrat de travail ou sur le chemin du travail
  3. l'existence d'un "dommage" (une lésion physique ou mentale).

Joignez d'autres éléments de preuve à la déclaration.

Il peut s’agir des noms de témoins de l’accident ou des personnes avec lesquelles vous avez parlé de l’accident, de certificats d’un médecin ou d’un membre du personnel soignant. Ne signez jamais une déclaration qui ne décrit pas correctement les faits.

Devenez membre et bénéficiez de nos services et assistance

Informez votre mutuelle

En attendant la décision définitive de l’assureur, la mutuelle intervient (à votre demande) dans les frais médicaux. Le cas échéant, elle vous paie une indemnité pour cause d’incapacité de travail.

Les entreprises où un syndicat est présent sont plus sûres et plus saines 

La CSC met tout en oeuvre pour faire de votre lieu de travail un endroit sûr et sain. Les militants de la CSC discutent avec l’employeur de la manière d’y arriver. Ils reçoivent des informations sur les risques présents dans l’entreprise et donnent leur avis sur la manière de protéger les travailleurs.

Vous constatez une situation malsaine ou dangereuse? Ces militants sont les premières personnes à contacter. Ils inscrivent les problèmes à l’ordre du jour de la concertation avec l’employeur et contribuent à la recherche de solutions.

C’est ainsi que l’on arrive, ensemble, à prévenir les accidents et les maladies. La prévention, ça fonctionne! S’il n’y a pas demilitants CSC dans votre entreprise, nous vous invitons à prendre contact avec la CSC.

CP 124 - Construction

Avez-vous eu un accident de travail ou étiez-vous en maladie ?

Si la période d’incapacité est supérieure à 30 jours, vous avez droit à une indemnité.  
L’indemnité par jour d’incapacité (maladie ou accident) à partir du 31ème jusqu’au 56ième jour civil s’élève à € 7,65 brut et à partir du 57ième jusqu’au 337ième jour civil l’indemnité s’élève à € 8,70 brut.

Attention: vous devez introduire la demande vous-même !

Nous vous conseillons de prendre contact avec votre secrétariat professionnel de la CSC bâtiment - industrie & énergie ou avec votre centre de services CSC si vous avez été malade ou victime d’un accident (du travail).

La CSC utilise des cookies pour faire fonctionner ses sites web, offrir des informations personnalisées et optimaliser l'expérience utilisateur. En cliquant sur 'Accepter tous les cookies', vous autorisez le placement de cookies d'analyse et de marketing qui pourront aussi être utilisés par nos partenaires. Vous pouvez également gérer vos préférences via le bouton "Gérer vos préférences". Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies et notre  politique vie privée.