Le congé parental

Grâce au congé parental vous disposez de temps pour vous occuper de l’éducation de vos enfants et recevez une allocation de l’Onem.

Le congé parental est un des congés thématiques. En tant que père ou que mère, vous disposez ainsi de temps pour vous occuper de l’éducation de vos enfants. Pendant votre congé parental, vous recevez une allocation de l’Onem.

Durée, forme et conditions

Vous pouvez prendre votre congé parental sous trois formes différentes:

  • Une suspension complète de vos prestations de travail pendant 4 mois (congé parental à temps plein). Ces 4 mois peuvent être répartis en périodes de 1 mois.
  • Si vous avez un emploi à temps plein, vous pouvez, pendant une période de 8 mois fractionnable en périodes de 2 mois, passer à un travail à mi-temps (réduction de la durée du travail de moitié, ou congé parental à mi-temps).
  • Si vous avez un emploi à temps plein, vous pouvez, pendant une période de 20 mois fractionnable en périodes de 5 mois, passer à 4/5 (réduction de la durée du travail de 1/5).

Changements depuis le 1er juin 2019

Les travailleurs peuvent prendre un demi-jour de congé parental par semaine ou un jour complet toutes les deux semaines pour s’occuper de leur(s) enfant(s).

L’entrée en vigueur du congé parental à 1/10 temps constitue une évolution particulièrement utile pour les parents séparés qui gardent leurs enfants une semaine sur deux. Jusqu’à présent, un congé parental ne pouvait être pris qu’à temps plein, à mi-temps ou un jour par semaine. Depuis le 1er juin, les parents peuvent prendre congé également par demi-jour ou par jour complet toutes les deux semaines, et ce pendant 40 mois. Cette période peut être fractionnée par dix mois ou un multiple de ce chiffre.

Il est important néanmoins de préciser que, à la différence des formules « classiques » (temps-plein, mi-temps ou 1/5ème), la forme d’interruption partielle à 1/10 nécessite l’accord de l’employeur. 

Secteurs et conditions d’ancienneté

Cette réduction de prestations est réservée aux travailleuses et travailleurs du secteur privé et à ceux des administrations communales, provinciales et des services qui en dépendent (CPAS, hôpitaux publics, maisons de repos qui dépendent du CPAS…) occupés à temps plein et qui sont sous contrat chez leur employeur depuis 12 mois au cours des 15 moins qui précèdent la demande. 

Allocations

Pour un congé parental à 1/10, l’Onem verse une indemnité nette de 58,67 euros pour les travailleurs de moins de 50 ans et de 88 euros à partir de 50 ans et plus. (108,82 euros pour les isolés, dans les deux cas).

Conditions d'octroi

Vous pouvez prendre un congé parental à partir de la naissance de votre enfant:

  • Jusqu’à ce qu’il ait 12 ans.
  • En cas d’adoption, nous pouvez prendre un congé parental pendant la période allant de l’inscription de l’enfant dans la composition de ménage auprès de la commune, jusqu’à ce qu’il ait 12 ans.
  • Si l’enfant est handicapé, l’âge limite est de 21 ans.

Au cours de la période de 15 mois précédant la demande, vous devez avoir été occupé pendant 12 mois par l’employeur.

Comment demander un congé parental?

Si vous souhaitez prendre un congé parental, vous devez en informer votre employeur maximum trois mois et minimum deux mois à l’avance, par envoi recommandé ou par remise de la lettre contre accusé de réception.

Vous mentionnez la date de début et de fin du congé parental, ainsi que la forme sous laquelle vous allez prendre le congé (temps plein, mi-temps, 1/5). Vous remettez également une preuve de la naissance ou de l’adoption à votre employeur.

L’Onem vous donnera une allocation. Vous devez donc également introduire une demande auprès de l’Onem. Il faudra le faire au plus tard deux mois après le début du congé parental.

Salaire et allocation

Pendant votre congé parental, vous recevrez une allocation de l’Onem. Il s’agit d’un montant forfaitaire. Il n’est donc pas basé sur votre revenu.

Bon à savoir

L’employeur peut reporter un congé parental au maximum 6 fois pour des raisons liées au fonctionnement de l’entreprise, à condition qu’il communique sa décision dans le mois qui suit la demande. Dans ce cas, le congé peut être pris après le 12e anniversaire de l’enfant.

More Info

Personalization