Vos droits
bab449ae-2477-46b3-8fca-27c4c5741bd6
https://www.lacsc.be/vos-droits
true
Actualité
59ea6a04-d5cb-49bb-86bf-262457cb04b8
https://www.lacsc.be/actualite
true
Services
c7cddb17-187f-45c2-a0e2-74c299b8792b
https://www.lacsc.be/services
true
S'affilier
abbb02d8-43dd-44b5-ae75-3cd90f78f043
https://www.lacsc.be/affiliation
true
La CSC
c62ac78b-1aa2-4cb9-a33b-59e6fc085fb4
https://www.lacsc.be/la-csc
true
Contact
7f7bdd4f-c079-401e-a1bf-da73e54f00c2
https://www.lacsc.be/contactez-nous/pagecontact
true
Je m'affilie

402.06 - Administrations locales et régionales

La situation dans les maisons de repos publiques inquiète

Voici la copie du courrier envoyé aux ministres Morreale et Dermagne :

Les diverses situations vécues dans les maisons de repos publiques amènent la CSC Services publics à solliciter de votre autorité, l’exercice des prérogatives de contrôle et d’évaluation par le gouvernement wallon.

En effet, la situation dans les maisons de repos est des plus alarmante, et nous craignons que la santé des membres du personnel que nous défendons soit mise en péril.
 
En tant qu’organisation syndicale responsable, la CSC Services publics  privilégie toujours le dialogue mais aujourd’hui, nous sommes interpellés par les réalités de terrain. Plusieurs constats sont à déplorer, par ailleurs :
 
• Pendant trop longtemps, les Autorités ont minimisé l’importance de la crise sanitaire au profit de l’image de leur MR/MRS ;
• Aucune mesure, au début de la crise, pour interdire l’accès au MR et MRS des agents ayant voyagé dans les pays à risques et ce, malgré l’insistance des organisations syndicales – dispositions de bon sens au regard de la situation en Chine, en Italie et en Espagne ;
• Absence de mesures de prévention : certaines MR ou MRS interdisaient le port du masque et des gants pour ne pas inquiéter les résidents ;
• Obligation de présence au travail pour le personnel asymptomatiques (dixit AVIQ) ;
• Toujours pas de testing pour les membres du personnel. Quid des porteurs asymptomatiques (à ce jour, seul le personnel soignant des hôpitaux était prioritaire) ?
• Jusqu’il y a peu, les résidents devaient toujours manger collectivement ;
• Jusqu’à présent, les résidents peuvent continuer à partager les espaces collectifs (Tv, salon,…) dans certaines maisons de repos ;
• Des chiffres alarmants : ¼ des travailleurs affectés, 1/3 de résidents affectés et 2/3 des maisons de repos en manque de matériel de protection ;
• Aucun espace Covid-19 dans la majorité des maisons de repos pour séparer les patients malades des patients sains ;
• Problème de désinfection du matériel de nettoyage si unité Covid ;
• …..
 
Cette liste n’est malheureusement pas exhaustive.

Nous assistons à une véritable cacophonie généralisée alors que des vies sont en jeu : celles des travailleurs et celles des résidents. Ne parlons même pas de l’aspect psychosocial généré par la crise sanitaire. 

Par ailleurs, la CSC services publics est en attente de réponses aux questions suivantes :

1) Quid de la livraison du matériel de protection ?
2) Quid du maintien de l’état sanitaire des maisons de repos (milieu ultra confiné = propagation rapide du virus) ?
3) La pénurie de personnel risque de s’accroitre proportionnellement à la propagation du virus. Qu’envisagez-vous pour la continuité des soins ? ;
4) Testing ? Priorité absolue aux travailleurs de première ligne !
5) Avoir recours à l’armée, à la protection civile et à du personnel médical comme annoncé dans la presse, n’est-ce pas aussi exposer ces travailleurs-là, non-testés, au Covid-19 ?
 
Il est de notre devoir de dénoncer ces situations afin que nos mandataires politiques interviennent et prennent les mesures adéquates pour ensuite tirer des conclusions et éviter, à l’avenir, de tels actes irresponsables et criminels.  

La CSC services publics suggère l’organisation d’un commission parlementaire dans laquelle elle participera volontiers et y fera part de son expertise.
 
En effet, dans les années à venir, nous devrons probablement encore faire face, malheureusement, à ce type de situation et nous devons éviter à tout prix que les situations décrites ci-dessus ne se reproduisent.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, Madame Morreale, Monsieur le Ministre, Monsieur Dermagne, l’assurance de ma très haute considération.


Véronique Sabel
Secrétaire nationale ALR et soins de santé 

 

La CSC utilise des cookies pour faire fonctionner ses sites web, offrir des informations personnalisées et optimaliser l'expérience utilisateur. En cliquant sur 'Accepter tous les cookies', vous autorisez le placement de cookies d'analyse et de marketing qui pourront aussi être utilisés par nos partenaires. Vous pouvez également gérer vos préférences via le bouton "Gérer vos préférences". Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies et notre  politique vie privée.