Vos droits
bab449ae-2477-46b3-8fca-27c4c5741bd6
https://www.lacsc.be/vos-droits
true
Actualité
59ea6a04-d5cb-49bb-86bf-262457cb04b8
https://www.lacsc.be/actualite
true
Services
c7cddb17-187f-45c2-a0e2-74c299b8792b
https://www.lacsc.be/services
true
S'affilier
abbb02d8-43dd-44b5-ae75-3cd90f78f043
https://www.lacsc.be/affiliation
true
La CSC
c62ac78b-1aa2-4cb9-a33b-59e6fc085fb4
https://www.lacsc.be/la-csc
true
Contact
7f7bdd4f-c079-401e-a1bf-da73e54f00c2
https://www.lacsc.be/contactez-nous/pagecontact
true
Je m'affilie

106.01 - Fabrique de ciment

LafargeHolcim laisse s’effondrer les intérêts et la vie des travailleurs


La CSC bâtiment - industrie & énergie (CSCBIE) soutient pleinement la campagne de l’Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB) lancée ce 4 mai contre les pratiques honteuses de la multinationale du ciment LafargeHolcim qui occupe près de 67.000 travailleurs dans 70 pays.

L’IBB qui défend les intérêts de plus de 12 millions de travailleurs dans la construction et le bois déplore de nombreux cas de violations des droits de l’Homme du groupe LafargeHolcim dans le monde.

Malgré l’annonce de sa stratégie Ambition « 0 » qui vise un objectif de zéro accident professionnel, la main-d’oeuvre de LafargeHolcim continue d’évoluer dans des conditions de travail dangereuses et certains travailleurs y perdent même la vie. La grande majorité des victimes sont des travailleurs sous-traités ou des travailleurs tiers.

La CSCBIE et l’IBB demandent à LafargeHolcim de s'engager concrètement en faveur des droits des travailleurs et à :

  • Respecter les normes de santé et de sécurité internationalement reconnues par l'Organisation internationale du Travail et s'assurer que les syndicats ont accès aux lieux de travail et les inspectent, tandis que les travailleurs peuvent refuser les emplois dangereux.
  • Réglementer la sous-traitance dans l'entreprise, s'assurer que les travailleurs sous-traitants et tiers sont bien protégés, notamment pendant la pandémie de Covid-19 et la période post-pandémique.
  • Inclure une dimension sociale dans les politiques du changement climatique et de numérisation de l'entreprise et veiller à ce que des conditions d'emploi décentes et une transition juste soient assurées.
  • Reconnaître les syndicats mondiaux comme des partenaires légitimes et entamer un véritable dialogue visant à signer un accord-cadre mondial sur les droits des travailleurs et la santé et la sécurité.

La CSC utilise des cookies pour faire fonctionner ses sites web, offrir des informations personnalisées et optimaliser l'expérience utilisateur. En cliquant sur 'Accepter tous les cookies', vous autorisez le placement de cookies d'analyse et de marketing qui pourront aussi être utilisés par nos partenaires. Vous pouvez également gérer vos préférences via le bouton "Gérer vos préférences". Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies et notre  politique vie privée.