Vos droits
bab449ae-2477-46b3-8fca-27c4c5741bd6
https://www.lacsc.be/vos-droits
true
Actualité
59ea6a04-d5cb-49bb-86bf-262457cb04b8
https://www.lacsc.be/actualite
true
Services
c7cddb17-187f-45c2-a0e2-74c299b8792b
https://www.lacsc.be/services
true
S'affilier
abbb02d8-43dd-44b5-ae75-3cd90f78f043
https://www.lacsc.be/affiliation
true
La CSC
c62ac78b-1aa2-4cb9-a33b-59e6fc085fb4
https://www.lacsc.be/la-csc
true
Contact
7f7bdd4f-c079-401e-a1bf-da73e54f00c2
https://www.lacsc.be/contactez-nous/pagecontact
true
Je m'affilie

Actions et initiatives

Grâce à son engagement constant, la CSCBIE a pu améliorer de manière significative les conditions de vie et de travail des travailleurs migrants au Qatar au cours des dernières années.

Eerste bezoek Qatar ACVBIE oktober 2013

Octobre 2013 : première visite au Qatar

En octobre 2013, une délégation de la CSCBIE, menée par le secrétaire général Pierre Cuppens, a effectué une mission au Qatar. Ensemble avec une délégation internationale de syndicalistes et de journalistes, ils ont voulu se rendre compte par eux-mêmes des conditions de travail dignes de l’esclavagisme que connaissent des centaines de milliers de travailleurs migrants. Et faire pression auprès du gouvernement qatari et des entreprises qui les emploient.

Le peuple népalais est en train de mourir au Qatar. 1 à 2 cercueils arrivent chaque jour à Katmandou en provenance des chantiers qataris. Il s’agit de corps d’ouvriers népalais partis pour échapper à la misère.

Pierre Cuppens, secrétaire général de la CSCBIE

19 mars 2015 : action au siège central de l'URBSFA

La CSCBIE, la CG FGTB et les représentants du syndicat népalais GEFONT ont mené une action au siège central de l’Union Royale Belge des Sociétés de Football-Association (URBSFA) le jeudi 19 mars, en prévision des élections présidentielles de la FIFA du 29 mai 2015.

La CSCBIE, la CG FGTB et le syndicat népalais GEFONT demandent à l’URBSFA d’émettre un vote courageux. Un vote qui attire l’attention sur le rôle sociétal du football. Un vote qui met en évidence la responsabilité sociale des entreprises et qui attache une grande importance aux conditions dans lesquelles les stades pour la Coupe du Monde de football sont construits.

Actie KBVB maart 2015 ACVBIE Qatar

Stadion-bewerkt LR

Novembre 2015 : deuxième mission au Qatar

Les travailleurs dorment à huit dans la même pièce et doivent cuisiner dans des cabanes insalubres.

Patrick Lauwers, délégué CSC chez Besix

7 juin 2021 : rencontre avec l'URBSFA

Le lundi 7 juin, la CSCBIE a discuté avec Peter Bossaert, secrétaire général de l'URBSFA, au sujet de la situation des travailleurs au Qatar. Ces échanges longs et fructueux ont maintenant abouti à une initiative concrète, à savoir la création d’une plateforme d'informations et de consultation réunissant les syndicats, l’URBSFA, la FIFA et l'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty International Belgique.

Pierre Cuppens, secrétaire général de la CSCBIE, réagit après la réunion du 7 juin :

Vous devez accepter les cookies de marketing pour voir la vidéo
Pierre Cuppens Kamercommissie Buitenlandse Betrekkingen 30 maart

30 mars 2022 : intervention de Pierre Cuppens à la Chambre

Le 30 mars 2022, Pierre Cuppens, secrétaire général à la CSCBIE, a répondu avec l'OIT, l'URBSFA et Amnesty International aux questions des membres de la Commission des Relations extérieures de la Chambre sur la situation des droits de l'homme et des travailleurs migrants au Qatar.

3 juin 2022 : conférence KNVB & URBSFA - Droits de l'homme et droits du travail au Qatar

A l’occasion du match de foot Belgique - Pays-Bas du 3 juin, les fédérations de football néerlandaise et belge, la KNVB et l’URBSFA, ont organisé une conférence en vue d’aborder le rôle des deux fédérations ainsi que celui d’autres parties prenantes en ce qui concerne les droits humains et des travailleurs lors de grands événements footballistiques organisés dans le monde entier comme la Coupe du Monde au Qatar.

Il y a encore beaucoup de travail à faire car des conventions fondamentales de l'OIT n'ont toujours pas été ratifiées au Mexique et aux États-Unis, pays organisateurs de la Coupe du monde 2026. Nous demandons donc à la FIFA, qui peut agir comme un moteur de changement, d'inclure des clauses sociales dans l'attribution de la Coupe du Monde.

Patrick Vandenberghe, président de la CSCBIE

Conferentie Qatar 3 juni KBVB KNVB

1 octobre 2022 : Conseil général CSCBIE - Info sur la situation au Qatar

Ce samedi 1er octobre 2022, lors du conseil général de la CSCBIE, nous avons  organisé une session d'information sur la Coupe du Monde 2022 et les conditions de travail des travailleurs (migrants) dans le secteur de la construction au Qatar, dans la région du Golfe et en Belgique. 

Les syndicats népalais GEFONT & CUPPEC, la Fédération royale belge de football, We Social Mouvement et la CSCBIE sont d'avis que boycotter le mondial au Qatar ne résoudra rien ! 

Depuis dix ans, les syndicats et les ONG luttent contre l'exploitation des travailleurs et en faveur d’un travail décent dans les pays du Golfe. Aujourd'hui, nous constatons que la pression internationale a permis d’obtenir quelques belles avancées !

11 octobre 2022 : Coupe du monde de foot : Un jeu dangereux pour les travailleurs-euses !

Le mardi 11 octobre 2022, dans le cadre la formation des militants nos « Mardis de l’actualité », nous avons eu la chance de nous entretenir avec Smritee Lama, secrétaire internationale du syndicat népalais GEFONT & CUPPEC, pour en savoir plus sur la réalité des travailleurs de la construction au Qatar.

Depuis plus de 10 ans, la CSCBIE et le syndicat CUPPEC travaillent ensemble pour améliorer les conditions de vie et de travail des travailleurs migrants népalais au Qatar. 

Depuis l'attribution de la Coupe du monde au Qatar, pays hôte, GEFONT a été le premier sur le terrain à organiser les travailleurs migrants pour, entre autres, les former sur leurs droits, sur la santé et la sécurité et leur fournir l'assistance nécessaire. 

Plus de 85 délégués de la CSCBIE ont pu échanger avec Smritee et en apprendre davantage sur l'importance de la solidarité internationale, et sur la façon dont les réalités des travailleurs et leurs revendications sont très différentes d'un pays à l'autre.

Il est important de noter que GEFONT - General Federation of Nepalese Trade Unions - a été créé il y a seulement 33 ans, le 20 juillet 1989. Comme il n'y avait pas de droits syndicaux au Népal, GEFONT a été lancé dans la clandestinité. 

Nous retenons de cette session que n’avons pas le rapport de force nécessaire et que ce ne sont pas les luttes qui manquent pour se mobiliser ! Nous devons continuer à sensibiliser, à informer, à nous regrouper, à prendre soin les uns des autres et à faire preuve de solidarité au-delà des frontières, afin que cela ne se reproduise plus. Plus jamais. Ni là-bas, ni ici.

Lors de cette journée, nous avons également mis l'accent sur les actions internationales et le devoir de vigilance avec WSM - We Social Movements. Nous continuons à demander la mise en place d'un cadre contraignant pour les entreprises !

Le travail avec les multinationales et l'importance des accords-cadres internationaux en tant qu'instrument permettant d'établir une relation continue entre les parties et de garantir que l'entreprise respecte les mêmes normes dans tous les pays où elle opère a également été abordé par Pierre Cuppens, secrétaire général de la CSCBIE, ainsi que par Guy Winandy, travailleur chez Wust, et secrétaire du comité d'entreprise européen BESIX. Les accords-cadres diffèrent des initiatives de responsabilité sociale en ce qu'ils sont le résultat de négociations avec les représentants internationaux des travailleurs. En tant que tels, ils constituent une forme possible d'évolution des relations industrielles à l'ère de la mondialisation.

Vive la solidarité internationale ! Continuons à nous battre pour un monde meilleur ! La vie avant le profit !

13 octobre : Séminaire international - From Antwerp to Qatar : The long read to decent work in the construction sector.

Un séminaire international tout à fait unique sur le travail décent dans le secteur de la construction s'est tenu à Louvain. Des décideurs politiques, des praticiens et des experts se sont réunis pour échanger leurs points de vue sur les conditions de vie et de travail des travailleurs (migrants) sur les chantiers de construction, au Qatar et en Belgique.

Smritee Lama, secrétaire internationale du syndicat népalais GEFONT, nous a livré un témoignage fort sur les travailleurs népalais qui quittent leur pays dans l'espoir d'un avenir meilleur. "Beaucoup de vies ont été perdues au nom du football, au nom du Qatar". "Les emplois ne devraient pas tuer. Ces emplois tuent nos jeunes"

Ce séminaire a été organisé par CSC International, CSC bâtiment - industrie & énergie, HIVA KUL, WSM et l'OIT.

20 novembre 2022 : Déclaration du groupe de travail de l'UEFA sur les droits de l'homme et du travail

Suite à une réunion organisée aujourd'hui (le dimanche 20 novembre) avec la FIFA, le groupe de travail de l'UEFA sur les droits de l'homme et les droits du travail est en mesure de confirmer que des progrès substantiels ont été réalisés sur deux questions clés.

Premièrement, la FIFA a confirmé son soutien à la création d'un bureau permanent de l'Organisation internationale du travail (OIT) à Doha. Le bureau proposé serait établi par l'OIT et le gouvernement qatari, en collaboration avec les syndicats internationaux, et aurait pour mission de soutenir et de conseiller les travailleurs migrants. Cela répond à la demande que nous avions formulée il y a quelque temps concernant un centre de soutien aux travailleurs migrants. 

En outre, nous saluons l'engagement de la FIFA à travailler avec les autorités compétentes pour s'assurer que tous les travailleurs migrants recevront une compensation financière dans les cas où ils n'ont pas été payés à temps ou ont été blessés dans tout accident lié au travail. Nous avons également été informés que plus de 350 millions USD ont déjà été versés en compensation aux travailleurs depuis 2018, dans des cas portant principalement sur le retard et le non-paiement de salaires. Assurer la mise en œuvre effective du système d'indemnisation sera l'une des principales tâches du centre des travailleurs migrants et constitue un développement bienvenu car il est essentiel de veiller à ce que toutes les réformes introduites par les autorités qataries ces dernières années soient appliquées dans la pratique et que tous les travailleurs migrants soient conscients de leurs droits.

Deuxièmement, nous saluons l'annonce de la FIFA selon laquelle le fonds d'héritage de cette Coupe du Monde sera déployé pour aider certaines des personnes les plus vulnérables dans le monde et, en particulier, pour aider à l'éducation des filles et des jeunes femmes. Nous confirmons également que la FIFA mettra en place un "centre d'excellence du travail" en utilisant l'expérience acquise au Qatar afin de protéger et d'aider les travailleurs du monde entier, notamment en ce qui concerne les lois sur le stress thermique, la participation des travailleurs dans les entreprises, la législation sur le salaire minimum et les pratiques en matière d’indemnités de recrutement. 

Nous sommes heureux que des progrès significatifs aient été réalisés dans ce domaine, car ces plans et propositions sont largement en ligne avec ce que notre groupe de travail a demandé, comme un héritage positif de cette Coupe du Monde de la FIFA.  Nous restons déterminés à travailler avec le Comité Suprême et la FIFA pour laisser l'héritage positif et progressif que ce tournoi mérite. Les membres du groupe de travail retourneront au Qatar en 2023 pour observer ces initiatives de près et s'assurer qu'un héritage durable est laissé.

La CSC utilise des cookies pour faire fonctionner ses sites web, offrir des informations personnalisées et optimaliser l'expérience utilisateur. En cliquant sur 'Accepter tous les cookies', vous autorisez le placement de cookies d'analyse et de marketing qui pourront aussi être utilisés par nos partenaires. Vous pouvez également gérer vos préférences via le bouton "Gérer vos préférences". Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies et notre  politique vie privée.