Les groupes locaux, lieux d'éducation permanente et de solidarité

C’était une première ! Pour la première fois, les dix comités interprofessionnels de la CSC Liège-Verviers-Ostbelgien ont eu l’occasion de participer à une journée de rencontre des secteurs. Une première destinée à permettre aux militantes et militants de faire connaissance, de partager leur expérience de terrain et de tracer des pistes pour renforcer l’activité syndicale régionale. Des contacts se sont noués et tous les militants ont insisté sur l’importance des comités de secteur. Ils les considèrent comme des lieux d’éducation permanente et des lieux où se créent des solidarités qui, pour se redéployer, ont besoin de l’appui des centrales et de plus d’interactions entre les groupes.    

Ils étaient un peu plus de quatre-vingts samedi 14 septembre à avoir répondu à l’invitation.  « Les Secteurs, c’est un peu le « bras armé » de la Fédération », a résumé Jean-Marc Namotte, le Secrétaire fédéral de la CSC Liège-Verviers-Ostbelgien.  Ces groupes de militants font vivre, sur le territoire de leur secteur, les campagnes de la CSC. Ils apportent leur soutien à des actions plus spécifiques à leur zone géographique. Ils répondent « présent » aux manifestations régionales ou nationales de la CSC. Ils donnent des coups de main lors des organisations de la Fédération. Ils sont à l’initiative de soirées-débats, participent à des journées d’étude, visitent des entreprises... Bref, ils sont très actifs et la CSC Liège-Verviers-Ostbelgien peut toujours compter sur eux.

Dix comités près de chez vous

Depuis la fusion, ils sont dix sur le territoire provincial. « Dix groupes, ce sont des sensibilités multiples, des réalités socio-économiques parfois hétérogènes. Selon les zones géographiques, le paysage n’est pas le même, les gens ne vivent pas les mêmes choses. Mais c’est dans les différences que l’on trouve les voies de la complémentarité. Et au sein des comités eux-mêmes, on a des personnalités différentes, des personnes aux trajectoires professionnelles variées, des actifs et des non-actifs, des jeunes et des moins jeunes. Bref, la diversité, c’est l’essence même de nos Comités. Et c’est ce qui en fait la richesse. Pour notre Fédération, c’est sans conteste un atout de pouvoir compter sur ses comités de secteur interprofessionnels » a expliqué Anita, la présidente du Secteur de Liège-Fléron, en ouverture de « cette journée destinée à tisser des liens entre les militants et à renforcer l’activité syndicale interprofessionnelle », a précisé Maurice, le président de Verviers.

« C’était vraiment enrichissant : chacun a eu l’occasion de présenter son comité, sa manière de fonctionner mais aussi son secteur géographique et d’échanger sur la militance aujourd’hui », confie Martine d’Ourthe-Amblève.  « Une belle journée fédératrice et conviviale où les uns et les autres ont pu s’exprimer librement », ajoutent Pierre de Huy et Jean-Marie de Waremme. 
Envie de rejoindre un secteur ?

Les Secteurs sont ouverts à tous les affiliés. Rejoignez le comité le plus proche de votre domicile et/ou de votre entreprise :  Liège-Fléron, Basse-Meuse, Haute-Meuse, Ourthe-Amblève, Huy, Waremme, Verviers, Eupen, St-Vith ou Malmedy. 
Nouveauté 2019-2020 : chaque mois, le Groupe Environnement Liège animera une soirée sur l’environnement dans un Comité de Secteur, une animation qui sera pensée en fonction de la réalité de la zone géographique.
 Les thématiques seront choisies avec les permanents de secteurs pour solliciter l’intérêt de ses membres. Si besoin, les membres du GEL porteront les thématiques de terrain (interpellations politiques, mise en réseau d’équipes syndicales, choix des intervenants, etc.). 

Plus d’infos: consultez notre page consacrée aux comités de secteur

Personalization