Position CNE suite à l’annonce au CE Match/Smatch de ce mardi 3 septembre

Suite à l’annonce au conseil d’entreprise Match/Smatch de ce mardi 3 septembre 2019, les militants CNE se sont réunis ce jour pour entamer au plus vite le travail sur les questions et demandes d’informations complémentaires des travailleurs.

Face à ces 16 fermetures et 210 licenciements, la CNE a décidé de ne pas lancer de mot d’ordre de grève mais couvrira tous les mouvements sociaux, qu’ils soient émotionnels ou revendicatifs.

La CNE mettra tout en œuvre pour que les licenciements secs soient évités par exemple en ouvrant le droit à la prépension (RCC) dans l’ensemble de l’entreprise et non pas sur les seuls magasins ciblés par une fermeture.

Il est évident que notre position sur les mots d’ordre sera déterminée par la Direction et par sa volonté ou non de négocier correctement.

Personalization