Les candidats Jeunes aux élections sociales: Salman Alpay

Salman Alpay a 22 ans et travaille en tant que conducteur de bus depuis presque 2 ans à la STIB. Cette année, il a décidé de se présenter aux élections sociales. 

Salman, pourquoi t’es-tu présenté en tant que jeune aux élections sociales? 

Quand on commence un nouveau travail, il y a beaucoup de choses qu’on ignore. On a pas d'expérience concernant nos droits, sur ce qui peut être défendu ou pas; on entend souvent "N'hésitez pas à vous renseigner" mais on ne sait pas vraiment par quel bout s'y prendre.

Quand je suis arrivé, je connaissais des gens qui ont pu tout m’expliquerHeureusementMais pour d’autresce n’est pas le cas. En me présentant aux élections sociales, je peux devenir moi-même ce relais. Un jeune qui explique à d'autres jeunes, c'est plus simple! On a le même âge, parfois les mêmes galères, on trouve plus facilement les mots justes. Oui, les "anciens" sont là, mais les jeunes sont importants aussi. Après tout, nous sommes l'avenir! 

Quels sont les messages que tu aimerais faire passer en tant que délégué syndical? 

Jsuis quelqu’un de très positif et je pense qu'on peut et qu'on doit toujours trouver une solution. Je peux me tromper, mais je pense que c'est en suivant cette voie qu'on avance véritablement.

En plus de la positivitél’aspect de la connaissance m’importe beaucoup. Plus on en sait, mieux on se porte! Ça vaut pour la STIB, mais aussi dans la vie en général. J'aimerais que chacun et chacune puisse avoir son libre-arbitre et poser ses choix de manière éclairée.  

Récemment, il y a eu un mouvement de gronde concernant le Code 51, qui définit le droit de retrait des chauffeurs de bus et de tram. La STIB avait-elle fait le nécessaire pour protéger son personnel, ou a-t'elle commis des fautes? Peu importe qui a raison. Ce que j’ai remarquéc’est que des deux côtés, certains se sont laissés entraîner et regrettent leur prise de position, faute de ne pas avoir pu disposer de tous les éléments au moment-même. Il faudrait que tout le monde puisse avoir toutes les infos et puisse décider personnellement de ses choix. 

Est-ce qu’il y a un point sur lequel tu aimerais travailler au sein de l'équipe syndicale de la STIB pendant ton mandat? 

Oui, comme je le disais, les jeunes sont l’avenirIls méritent d’être plus écoutés et mis en valeurParfois, on a plus l’habitude d’écouter prioritairement les “anciens” parce qu’ils disposent de plus d’expériencemais l’expérience ne fait pas tout. Je ne dis pas que les jeunes ne sont pas écoutésmais c’est un point qu'il faudra améliorer!

En ayant plusieurs regards différents sur un problème, on trouve plus facilement comment le régler.

Personalization