Le secteur Horeca à nouveau visé

©Shutterstock

Le gouvernement a décidé de fermer une nouvelle fois le secteur Horeca. Pourtant aucune étude ne prouve que le secteur est coupable dans la propagation du virus. Le secteur avait mis en place un protocole strict lors du déconfinement au mois de juin et avait tout fait pour éviter qu’il soit un vecteur de propagation du virus. Visiblement le gouvernement n’en a pas tenu compte.

Les restaurants et cafés vont devoir fermer leurs portes pour un mois à partir de lundi ! Il sera toutefois possible de servir des repas à emporter jusqu’à 22h. Les hôtels peuvent rester ouverts et servir des repas à leurs clients. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits. les réceptions après les funérailles restent possibles avec 40 personnes maximum. Le gouvernement a prévu un plan d’aide pour le secteur.

Pour les employeurs, il s’agira surtout de primes supplémentaires et d’exonération de cotisations sociales. Pour les travailleurs, le gouvernement prendra en charge le paiement de la prime de fin d’année. Dès ce lundi, nous nous mettrons en ordre de bataille pour exiger des garanties pour les travailleurs. Le gouvernement doit assumer ses décisions et donc éviter au maximum les faillites et pertes d’emploi.

Personalization