Semaine de la mobilité : ça bouge aussi dans les titres-services !

De plus en plus de travailleurs et travailleuses des titres-services se préoccupent des questions de mobilité. Le coût des déplacements domicile-travail, leur durée, le stress et la fatigue qu’ils entraînent, l’obligation parfois de disposer de son propre véhicule,… sont autant de sujets que les employeurs ne peuvent ignorer.

Durant la semaine de la mobilité, de nombreuses actions de sensibilisation auront lieu dans le secteur des titres-services : 

- Manpower, multinationale spécialisée dans l'intérim et le recrutement, est aussi une agence de titres-services qui occupe près de 1500 personnes en Belgique. La grosse majorité d'entre elles recourent à leur véhicule personnel pour leurs nombreux déplacements liés au travail. Leur délégation syndicale sensibilisera le personnel à la prévention des accidents sur le chemin du travail et entamera un travail de concertation à plus long terme pour diminuer la fréquence et la gravité de ces accidents.

- A Florennes et Jumet, les déléguées CSC des entreprises de titres-services Pôle des Services et Proprement diffuseront les résultats de l’enquête qu’elles ont menées auprès de leurs collègues concernant leurs habitudes de déplacement domicile-travail et les améliorations souhaitées et, sur cette base, interpelleront leurs directions. Certaines d'entre elles testeront également  le vélo électrique pour se rendre chez les clients. Quelques points mis en avant par cette enquête :

  • Chez Proprement dit : 80% des aides-ménagères se déplacent exclusivement en voiture ; un quart d’entre elles consacrent plus de 1h par jour à leurs déplacements (dont 5% vont jusqu’à plus de 2h/jour) ; 46% consacrent un budget situé entre 100 et 200€/mois aux déplacements domicile-travail.
  • Chez Pôle des Services : 77% se déplacent exclusivement en voiture ; 40 % consacrent plus de 30 min/jour à leurs déplacements ; 37% y consacrent entre 100 et 200€/mois.

- Enfin , en région namuroise, les déléguées de plusieurs entreprises de titres services diffuseront à leurs collègues des informations sur l'intervention dans les frais de déplacements.

Les organisations syndicales, partenaires de la Semaine de la mobilité en Wallonie, souhaitent des avancées négociées en matière d’alternatives à la voiture individuelle. La question du coût du déplacement – pour ne parler que de cela - est en effet très cruciale pour ces travailleurs et travailleuses, majoritairement à temps partiel, dont les salaires restent précaires.

Personalization