Coronavirus : La situation dans l'industrie est "explosive"

La situation dans le secteur industriel est pour l'instant "explosive", a indiqué William Van Erdeghem du syndicat chrétien ACV-CSC METEA. "Dans certaines usines, quatre ou cinq personnes doivent travailler sur un mètre carré. Les gens sont inquiets. Il est incompréhensible que les entreprises laissent l'économie primer sur la santé."

L'inquiétude a débuté dans les usines automobiles. Audi Brussels a annoncé mardi la mise au chômage temporaire des travailleurs "après une très forte pression". "Chez Volvo Trucks et Volvo Cars, la situation est extrêmement tendue", explique M. Van Erdeghem. "Mais la situation est semblable dans les petites entreprises." Le syndicaliste appelle les employeurs à prendre leurs responsabilités. "Que la santé prime et permette le chômage temporaire", explique-t-il, faisant référence aux entreprises de détail qui ont déjà fermé leurs portes. "Cela devrait être possible dans l'industrie." Le patron de Volkswagen Herbert Diess a justement annoncé mardi matin que le constructeur automobile allait fermer "de manière imminente" la plupart de ses usines européennes pour "deux à trois semaines" en raison de l'épidémie du coronavirus. Si Volkswagen n'a pas détaillé le calendrier pour ces fermetures, les syndicats ont indiqué de leur côté que la production serait suspendue à partir de vendredi.

  • Hendrik Devriendt pour Belga

Pour plus d’info :

Personalization