Les aide-ménagères « indispensables à la nation » mais...

Suite à l’arrêté ministériel du 23 mars dernier, le gouvernement fédéral classe désormais le secteur des titres-services comme un secteur indispensable à la nation.

C’est une décision incompréhensible et lourde de conséquences, d’autant plus que les pouvoirs spéciaux ne permettent pas aux régions de mettre en place les mesures prises en faveur des aide-ménagères.
 

De qui se moque-t-on ?

 
Une fois encore, nous répétons ce que tout le monde sait : la distanciation sociale est tout simplement impossible à appliquer dans le secteur des titres-services ! D’un côté, le gouvernement Wilmès demande aux citoyens de rester confinés chez eux, de ne pas aller dans les parcs, mais d’un autre côté, il demande aux aide-ménagères d’aller ‘normalement’ chez leurs clients. Des clients qui sont soit des personnes âgées, soit des familles complètes en confinement à la maison… Cherchez l’erreur ! 
 
Est-il réaliste de demander aux clients de s’enfermer dans leur chambre pendant 4 heures pour permettre à l’aide-ménagère de faire son travail ? Qui peut croire en cela ! 
 
Faites preuve de cohérence, fermez le secteur… !

 
….et évitez un drame sociale 
 
Le gouvernement Wilmès plonge les plus faibles dans la précarité et les expose au danger du coronavirus. Cette situation renforce les problèmes sociaux auxquels sont confrontées les aide-ménagères et met en danger l’avenir du secteur et des entreprises.
 
Aujourd’hui certaines régions ont pris des mesures pour soutenir l’emploi et les travailleurs mais force est de constater que de par les pouvoirs spéciaux, ces mesures en deviennent presque inapplicables !
 
Nous demandons à la première ministre de prendre les mesures nécessaires afin de garantir la survie de près de 140.000 aide-ménagères.
 
 

Personalization