Vos droits
bab449ae-2477-46b3-8fca-27c4c5741bd6
https://www.lacsc.be/vos-droits
true
Actualité
59ea6a04-d5cb-49bb-86bf-262457cb04b8
https://www.lacsc.be/actualite
true
Services
c7cddb17-187f-45c2-a0e2-74c299b8792b
https://www.lacsc.be/services
true
S'affilier
abbb02d8-43dd-44b5-ae75-3cd90f78f043
https://www.lacsc.be/affiliation
true
La CSC
c62ac78b-1aa2-4cb9-a33b-59e6fc085fb4
https://www.lacsc.be/la-csc
true
Contact
7f7bdd4f-c079-401e-a1bf-da73e54f00c2
https://www.lacsc.be/contactez-nous/pagecontact
true
Je m'affilie

PC 330 - Etablissements et services de santé

150 représentants syndicaux de la Santé se font expulser manu militari de la zone neutre

Ils voulaient interpeller les membres de la Commission Santé du Parlement Fédéral avant qu’ils n’entament la discussion sur la Loi d’interdiction professionnelle du personnel soignant non vacciné.  

Alors qu’un accord était intervenu hier soir au sein de la majorité pour déposer un amendement au Projet de Loi d’obligation vaccinale pour le personnel de santé, 150 militant.e .s des soins de santé avaient tenu à maintenir une action d’accueil des Députés membres de la Commission Santé et du Ministre Vandenbroucke qui devait venir défendre SON projet.

Le groupe majorité de la Commission a bien déposé ce matin cet amendement (voir texte en attaché),  qui prévoit enfin que la Loi n’entre pas en vigueur le 1er juillet (sauf si un AR délibéré en Conseil des ministres suspendait entretemps cette Loi). Il prévoit qu’il faudra non seulement un AR pour que celle-ci entre en vigueur, mais aussi que des instances d’avis devront démontrer préalablement la proportionnalité du dispositif.

Une première victoire du front Commun Syndical, mais insuffisante. La disproportionnalité entre la plus-value en matière de Santé publique et la sanction (interdiction professionnelle) reste totalement stigmatisante et discriminante pour le personnel soignant. Les Front commun étudie déjà un recours devant la Cour constitutionnelle. De même, des actions seront menées si le Gouvernement venait à annoncer un AR d’entrée en vigueur.

La police évacue les manifestant.e.s manu militari

Alors que les Députés étaient en dialogue avec les manifestants, la police a intimé ceux-ci de quitter la zone neutre. Faute de cela, ils ont appelé la police à être bienveillante vis-à-vis des soignant.e.s qui avaient pris en charge la population malade pendant toute cette pandémie. Message non reçu, puisque quelques minutes plus tard, les manifestant.e.s qui s’étaient assis au sol entretemps ont été dégagés et évacués hors de la zone neutre.

Mais le projet de Loi reste mauvais et continue à être considéré par le personnel soignant comme stigmatisant et démotivant.

C’est pourquoi le Front commun syndical continuera à s’y opposer.

La CSC utilise des cookies pour faire fonctionner ses sites web, offrir des informations personnalisées et optimaliser l'expérience utilisateur. En cliquant sur 'Accepter tous les cookies', vous autorisez le placement de cookies d'analyse et de marketing qui pourront aussi être utilisés par nos partenaires. Vous pouvez également gérer vos préférences via le bouton "Gérer vos préférences". Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies et notre  politique vie privée.