Thèmes

Afin de préparer un congrès de qualité, nous avons réparti tous ces défis en trois thèmes.

Chacun de ces thèmes se subdivise en sous-thèmes, accompagnés d’une proposition de ligne de force succincte. Au total, le document propose 25 lignes de force. C’est nettement moins que lors des congrès précédents. Nous avons fait le choix délibéré de favoriser les débats en profondeur: d’une part sur les évolutions globales et, d’autre part, sur quelques nouvelles revendications essentielles.

Thème 1: un marché de l’emploi en transition.

Ce thème porte essentiellement sur les transitions technologiques et écologiques et la manière dont celles-ci bouleversent totalement
le marché de l’emploi. Il ne s’agit pas de s’y opposer, mais de les piloter afin d’en répartir les fruits et de permettre aux travailleurs et aux travailleuses de traverser la transition avec le moins de dégâts et le plus de bénéfices possibles.

Thème 2: des emplois en transition.

Le plein emploi seul ne suffit plus. Il doit s’agir d’emplois de qualité, avec des technologies qui améliorent le travail et ne relèguent pas les travailleurs et les travailleuses au rang d’esclaves de la machine.

Thème 3: un monde en transition.

Le populisme de droite pousse les gens à croire qu’ils peuvent s’isoler du monde, des citoyens d’autres pays, de produits et de services en provenance d’autres pays, mais aussi des préoccupations européennes et internationales. Comme si l’on pouvait garder le monde à distance. Comme si l’on pouvait enclaver le climat et la pollution en fonction des frontières nationales.

Personalization