Vous avez envie de pouvoir construire votre avenir?

Votez CSC pour plus de sécurité d'emploi!

Du travail pour tous

De nombreux travailleurs sont quotidiennement confrontés à de la discrimination au travail. Les délégués de la CSC se mobilisent pour que chacun puisse obtenir de bonnes opportunités d'emploi: les jeunes et les moins jeunes, les personnes handicapées, les femmes, les travailleurs d'origine étrangère...

Les délégués de la CSC ne toléreront aucune discrimination contre quiconque pour quelque raison que ce soit.

Emploi et formation

Même en ces temps incertains, nous continuerons d'insister sur des investissements et des innovations suffisants dans l'entreprise et ses produits, en particulier dans le domaine de la numérisation.

De plus, la formation doit garantir que les collègues puissent suivre les avancées numériques et/ou technologiques de l'entreprise.

Eviction

Les délégués de la CSC ne tolèreront pas que des travailleurs fixes soient remplacés par des temporaires. Cette éviction ne bénéficie à aucun travailleur. Elle a pour effet de rendre particulièrement précaire la situation à la fois des travailleurs fixes et des travailleurs temporaires. Ceux-ci sont limités dans leurs possibilités d’épanouissement dans leur vie professionnelle et familiale. Les délégués de la CSC feront le maximum pour lutter contre le recours aux travailleurs temporaires et exigeront un débat approfondi chaque fois que la direction souhaitera faire appel à ce type de contrat.

Conditions de travail

Les travailleurs occupés dans des contrats temporaires restent constamment incertains de l’avenir de leur emploi. Et trop souvent, ils ne disposent pas des mêmes avantages que ceux accordés aux travailleurs fixes. Or, tous les travailleurs doivent jouir des mêmes droits.

La CSC exige que les travailleurs temporaires touchent le même salaire et les mêmes avantages extralégaux (par exemple les chèques-repas) que les travailleurs fixes. Ils doivent aussi pouvoir se constituer des droits en matière d’ancienneté pour le salaire, les vacances et la protection contre le licenciement. De plus, les travailleurs intérimaires ne peuvent être contraints à une flexibilité plus importante que les travailleurs fixes.

Bien-être des travailleurs temporaires 

Les délégués de la CSC s’opposeront à ce que la sécurité et la santé des travailleurs temporaires soit mise en danger, tout comme ils le refusent pour les travailleurs fixes. Par conséquent, la CSC veillera à ce qu’ils reçoivent une formation au sujet des procédures de sécurité et à ce qu’ils disposent des mêmes moyens de protection que les travailleurs fixes. La CSC s’oppose aussi à ce que des travailleurs temporaires soient affectés à des travaux dangereux.

Passage à un contrat fixe

Les délégués CSC veulent limiter les contrats temporaires au strict minimum. L'entreprise doit investir dans la formation des travailleurs temporaires, afin de les aider à opter pour un contrat fixe. Ce genre d’investissement est bénéfique pour les travailleurs et rentable pour l’entreprise, tant à court terme qu’à long terme.

Personalization