Retour au travail

© Shutterstock

Les dernières informations en lien avec le télétravail et le coronavirus.

Se préparer en toute sécurité

Le télétravail est la mesure la plus efficace pour empêcher le coronavirus de se propager sur le lieu de travail, raison pour laquelle il a été imposé depuis longtemps. Le Comité de concertation a décidé qu’à partir du 1er juillet, il ne serait plus obligatoire, mais resterait recommandé.

Retour en présentiel le 9 juin

À partir du 9 juin, il sera possible d’organiser des retours en présentiel pour les télétravailleurs, à raison d’un jour maximum par semaine. Ce retour au travail doit se faire en toute sécurité. Les interlocuteurs sociaux ont donné leur avis sur la façon de l’organiser.

Les interlocuteurs sociaux ont indiqué que l’on pourrait envisager une exception limitée au télétravail obligatoire si les taux de contamination et les admissions à l’hôpital diminuent suffisamment et si la couverture vaccinale augmente. Ces retours en présentiel répondent au besoin de certains télétravailleurs de pouvoir revenir occasionnellement sur le lieu de travail et de revoir leurs collègues, conformément à l’article 15 de la CCT n° 149 sur le télétravail recommandé ou obligatoire: «L’employeur prend les mesures appropriées pour maintenir les liens des télétravailleurs avec les collègues et avec l’entreprise et pour prévenir l’isolement. Dans ce cadre, il accorde une attention particulière aux télétravailleurs vulnérables. L’employeur peut, entre autres, planifier des moments de retour bien organisés et limités, dans le respect des règles sanitaires

En toute sécurité 

Il est très important d’organiser ces retours en présentiel de manière à ce que le risque de contamination sur le lieu de travail et pendant les déplacements entre le domicile et le lieu de travail soit le plus faible possible. Les conditions suivantes doivent être remplies:

  • Les retours en présentiel sont limités, à raison de maximum un jour par semaine.
  • Ils visent à promouvoir le bien-être psychosocial des travailleurs et l’esprit d’équipe.
  • Le travailleur ne peut pas être contraint de participer aux retours en présentiel. 
  • L’employeur vérifie si les mesures préventives du «Guide générique pour lutter contre la propagation du Covid-19 au travail» et des éventuels accords sectoriels sont suffisantes et les adapte si nécessaire. Il le fait en concertation avec les services de prévention compétents et avec les représentants du personnel. 
  • Une attention particulière est accordée à la distanciation sociale et aux mesures d’hygiène, à la ventilation (suffisante) et à l’utilisation correcte des masques. Il faut également respecter les mesures pendant les pauses et à l’arrivée et au départ.
  • Le nombre total de travailleurs présents simultanément est limité.
  • Il est préférable d’éviter le covoiturage, de même que les déplacements en transports en commun pendant les heures de pointe.
  • L’employeur fournit préalablement aux travailleurs les instructions nécessaires concernant l’ensemble des mesures et leur signale notamment qu’ils ne doivent en aucun cas revenir au travail s’ils se sentent malades ou présentent des symptômes de maladie ou sont en quarantaine.
  • Les mesures doivent être appliquées par tous, y compris par les travailleurs qui ont déjà été vaccinés ou qui présentent un résultat négatif au test.

More Info


Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.