Formation des travailleurs intérimaires

Les intérimaires sont rarement invités à suivre des formations pendant leurs heures de travail.

La formation: pas simple pour les travailleurs intérimaires!

Les intérimaires sont très rarement invités à suivre des formations pendant leurs heures de travail. Il arrive fréquemment que les formations auxquelles ils participent se déroulent en dehors du contrat de travail et que seuls les coûts soient défrayés, sans autre rémunération. Le droit au congé-éducation payé reste lui aussi théorique. 

Seuls 42% des travailleurs intérimaires bénéficient de maximum un jour de formation par an. C’est beaucoup trop peu. Un droit individuel à cinq jours de formation par an permettrait de répondre aux nombreux défis que pose l’évolution des métiers sur le marché de l’emploi.

Fonds de formation 

Le Fonds de formation des intérimaires soutient les travailleurs intérimaires qui souhaitent suivre des formations générales ou des formations sur la sécurité au travail. Les formations sont organisées durant les heures de travail et, durant la formation, vous percevez un salaire payé par l’entreprise de travail intérimaire.

Forem et Actiris 

Il se peut que l’entreprise de travail intérimaire vous invite à suivre une formation auprès de «FormaPass», l’opérateur de formation du Forem en Wallonie, ou de «Bruxelles Formation», l’opérateur de formation d’Actiris à Bruxelles. Dans ce cas, vous restez sous statut de demandeur d’emploi et ne percevez pas de salaire.

Chèques-formations 

En tant que travailleur intérimaire, vous pouvez recourir aux chèques-formations.

Autres possibilités de formation 

Parallèlement au Forem et à Actiris, il existe diverses autres instances de formation comme l’enseignement pour adultes, Syntra, etc. 

Personalization