Congé pour soins palliatifs

En tant que travailleur, vous avez le droit de prendre congé pour assister une personne qui nécessite des soins palliatifs.

Le congé pour soins palliatifs est l’un des trois congés thématiques. Pendant le congé pour soins palliatifs, vous recevez une allocation de l’Onem.

Durée, forme et conditions

La durée du congé pour soins palliatifs est de 1 mois par patient, et peut être prolongée deux fois de 1 mois. Le congé prend cours le premier jour de la semaine qui suit la semaine au cours de laquelle vous avez fourni une attestation médicale. Il peut commencer plus tôt, mais il faut alors l’accord de l’employeur.

Par soins palliatifs, on entend toute forme d’assistance médicale, sociale, administrative ou psychologique à une personne atteinte d’une maladie incurable en phase terminale. La personne qui a besoin d’une assistance ne doit pas nécessairement être un membre de votre famille.

Vous pouvez prendre un congé pour soins palliatifs selon trois rythmes:

  • une interruption de carrière complète
  • une réduction de moitié de vos prestations
  • une réduction de 1/5.

Pour pouvoir réduire vos prestations, vous devez avoir travaillé à temps plein. Aucune condition d’ancienneté n’est applicable.

Comment demander un congé pour soins palliatifs?

Pour demander un congé pour soins palliatifs, il faut un accord préalable de votre employeur. Il faut cependant que votre demande soit étayée par une attestation du médecin, dans laquelle le médecin déclare que vous êtes disposé à donner ces soins.

Le congé pour soins palliatifs commence le premier jour de la semaine qui suit celle où vous avez fourni l’attestation du médecin.

Salaire et allocation

Au cours du congé pour soins palliatifs, vous ne percevez pas de salaire de la part de votre employeur, mais vous recevez une allocation de l’Onem. Cette allocation est forfaitaire. Elle n’est donc pas calculée sur base de votre salaire.

More Info

Personalization