Nouvelles négociations en CP226

Nous venons de conclure un nouvel accord. Celui-ci octroie dès le 1er juillet 2019 l’augmentation salariale légalement possible au niveau sectoriel ainsi qu’une série d’avantages supplémentaires.


Quels sont les principaux éléments de cet accord : 

POUVOIR D’ACHAT

 Augmentation des barèmes et des salaires réels de 1,1% à partir du 1er juillet 2019.

RCC (prépension)

En sus du régime général à 62 ans : 

-  59 ans pour les métiers lourds ou le travail de nuit ;
-  59 ans pour les carrières longues.

Attention aux conditions de carrière nécessaires, quel que soit le régime.

CREDIT-TEMPS AVEC MOTIF

Possible pendant 51 mois (à temps plein, à mi-temps ou à raison d’1/5ème) pour prodiguer des soins et 36 mois pour suivre une formation. 

FORMULES DE FIN DE CARRIERE 

- 1/5ème à partir de 50 ans sans allocation de l’ONEM ;
- 1/5ème à partir de 55 ans avec allocation de l’ONEM et prime sectorielle additionnelle de 80€ par mois, augmentée à 90€ à partir du 1er janvier 2020, octroyée à durée indéterminée au bénéficiaire ; 
Octroyée également pour les réductions dans le cadre du régime général 1/5ème à partir de 60 ans ;
- ½ temps à partir de 57 ans avec allocation de l’ONEM et prime sectorielle additionnelle de 100€ par mois, augmentée à 110€ à partir du 1er janvier 2020, octroyée à durée indéterminée au bénéficiaire ;
Attention aux conditions de carrière nécessaires.

FORMATION 

Pour 2019-2020 : droit à 8 jours de formation en moyenne (calcul sur l’ensemble des employés).

FRAIS DE TRANSPORT – au 1er février 2020

- L’indemnité vélo est augmentée à 0,24€ par km ;  
- L’intervention de l’employeur à 80% dans les frais de déplacement en transport public est étendue aux déplacements domicile-lieu de travail en bus, métro, tram… extension du système 1/3 payant là où c’est possible ;
- Recommandation pour une application du budget mobilité lorsqu’il est sollicité.

INTERIMAIRES – au 1er juillet 2019

Prise en compte des jours prestés comme intérimaire, au cours des deux années qui précèdent pour le calcul de l’ancienneté barémique et des jours de congés d’ancienneté, en cas d’embauche sous contrat à durée indéterminée chez l’employeur.

JOURS DE VACANCES JEUNES – à partir des vacances de 2020

Octroi par le fonds social du secteur d’une indemnité forfaitaire de 30€/jour, complémentaire à l’allocation de chômage. 

CONGES DE CIRCONSTANCE – au 1er juillet 2019

Le congé pour décès d’un membre de la famille est augmenté de 3 à 5 jours en cas de décès d'un membre de la famille au premier degré.

PRIME SYNDICALE

Le montant de 145€ est maintenu

Personalization