Augmentation du salaire minimum des sportifs professionnels

À partir du 1er juillet, le salaire minimum d’un·e sportif·ve professionnel·le à temps plein sera d’au moins 21 648 €.

Un nouvel avis a été rendu au sein de la CP 223, selon lequel le montant minimum requis pour pouvoir parler d’un contrat de travail d’un·e sportif·ve rémunéré·e est porté à 10 824 € sur base annuelle. Après exécution de cet avis par le Roi, il est convenu par CCT qu’un·e sportif·ve professionnel·le à temps plein doit gagner le double du montant susmentionné, soit 21 648 € par an.

Cette adaptation annuelle est prévue par la loi du 24 février 1978 relative au contrat de travail du sportif rémunéré et est plus que bienvenue, dans la mesure où la plupart des sportif·ves rémunéré·es n’ont pas droit à une indexation de leur salaire.

Pour plus d’informations, consultez la CSC Sporta.

Personalization