Vos droits
bab449ae-2477-46b3-8fca-27c4c5741bd6
https://www.lacsc.be/vos-droits
true
Actualité
59ea6a04-d5cb-49bb-86bf-262457cb04b8
https://www.lacsc.be/actualite
true
Services
c7cddb17-187f-45c2-a0e2-74c299b8792b
https://www.lacsc.be/services
true
S'affilier
abbb02d8-43dd-44b5-ae75-3cd90f78f043
https://www.lacsc.be/affiliation
true
La CSC
c62ac78b-1aa2-4cb9-a33b-59e6fc085fb4
https://www.lacsc.be/la-csc
true
Contact
7f7bdd4f-c079-401e-a1bf-da73e54f00c2
https://www.lacsc.be/contactez-nous/pagecontact
true
Je m'affilie

130.02 - Journaux

Editions de l’Avenir : les syndicats quittent la table des négociations

Ce lundi 18/02 s’est tenue une rencontre entre la direction des Editions de l’Avenir et les organisations syndicales CNE- SETCa. La direction a présenté l’accord négocié ce weekend en aparté avec l’AJP (association des journalistes professionnels).  Les représentants syndicaux y ont également appris que la liste de toutes les personnes concernées par le plan qui est sur table a été envoyée à la Commission prépensions du SPF Emploi le matin, avant même la rencontre entre direction et syndicats.

Il est important de rappeler que, fin décembre, après de nombreuses semaines de négociation, les organisations syndicales étaient parvenues à conclure une convention collective de travail approuvée à une très large majorité du personnel en assemblée. 

Pour rappel, cet accord social prévoit notamment les mesures suivantes : 

-       Des départs de 45 Effectifs Temps Plein (ETP) au lieu de 60 ETP 
-       Des départs volontaires en RCC au lieu des départs en RCC à la carte pour la direction 
-       Des montants de RCC à 80 et 85 % au lieu de 70 %
-       Primes supplémentaires conséquentes pour les départs volontaires (2500€/année d’ancienneté)
-       L’allongement du délai de réflexion et de réponse à février au lieu de décembre
-       Une garantie d’emploi pour les 2 prochaines années
-       La mise en place du format demi-berlinois

Les éléments de cette convention devaient permettre d’éviter les départs forcés et favoriser les départs volontaires. Malheureusement, de nombreuses interférences au sein de l’entreprise ont créé un climat de méfiance et de suspicion auprès des candidats potentiels aux départs volontaires. 
Les organisations syndicales n’ont eu de cesse d’aménager et d’améliorer l’application de cet accord sur le plan individuel, mais aussi sur le plan collectif.

En effet, le jeudi 14 février, lors de la réunion d’évaluation du dispositif mis en place pour les départs volontaires, la Direction nous informait qu’elle avait reçu de l’AJP une liste de candidats et était disposée à faire un ultime effort financier , afin de promouvoir, à nouveau, les départs volontaires.

Dans cet objectif, la proposition de la Direction, en concertation avec les organisations syndicales, était de mettre sur la table un montant  de 100€ net supplémentaire par mois aux travailleurs concerné  la prépension (RCC). Il est à noter que cette proposition s’adressait à l’ensemble du personnel concerné et pas uniquement au personnel de la rédaction. Ce montant, correspond en moyenne, au total des dernières revendications financières des journalistes. Cette proposition a été rejetée par l’AJP et la SDR. S’en sont suivies les actions et la négociation du week-end dernier entre les associations professionnelles de journalistes et la Direction. Les Organisations syndicales n’ont pas été invitées.

Un accord est intervenu, celui-ci prévoit le licenciement sec de 4 journalistes, alors que les organisations syndicales ont sans cesse poursuivi l’objectif « zéro licenciement sec ».

Cette décision ne remet pas en cause le reste des engagements pris dans le cadre du plan social.

 

La CSC utilise des cookies pour faire fonctionner ses sites web, offrir des informations personnalisées et optimaliser l'expérience utilisateur. En cliquant sur 'Accepter tous les cookies', vous autorisez le placement de cookies d'analyse et de marketing qui pourront aussi être utilisés par nos partenaires. Vous pouvez également gérer vos préférences via le bouton "Gérer vos préférences". Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies et notre  politique vie privée.