Congrès 2019: Quel travail pour demain?

Alors que nous entamons la préparation de ce congrès, 50 ans se sont écoulés depuis notre congrès «La CSC, responsable
de l’avenir» (1968) et huit ans depuis notre congrès «Construisons demain» (2010). Ces deux congrès devaient apporter des réponses à d’importants défis sociétaux: les «mégatendances» ainsi qu’on les appelle aujourd’hui. Avec le congrès «#queltravaildemain», nous remettons l’ouvrage sur le métier.

Ce congrès n’entend évidemment pas être un recueil des réponses apportées en 1968 et en 2010. Notre regard est tourné vers l’avenir. À quoi devons-nous nous attendre? Quels phénomènes percevons-nous déjà aujourd’hui? Comment nous y préparer? Pouvons-nous infléchir cet avenir? Quelles menaces fait-il peser sur nous? Ce n’est pas pour rien que notre congrès de 2010 était intitulé «Construisons demain».

L’avenir, c’est nous qui le construisons: il ne suffit pas de subir et de s’adapter. Notre avenir est trop important pour le laisser aux mains d’autrui. Mais agir seul est impossible. C’est la raison pour laquelle les travailleurs et les travailleuses se sont associés. C’est aussi la raison pour laquelle les syndicats resteront incontournables dans cet avenir qui est à nos portes.

Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.