Stop aux discriminations

Le président conservateur polonais, Andrzej Duda, a été réélu en juillet dernier, entre autres, en faisant campagne contre la communauté LGBT. Il les accuse de ne pas être « des gens » mais d’imposer une idéologie, comme celle du communisme le fut en son temps. Il a signé une charte pour protéger les familles et les enfants de cette « idéologie », et entend « empêcher sa propagation dans les institutions publiques ». De tels propos encouragent la population à la haine et au rejet des personnes LGBT. Depuis 2 mois, les violences se multiplient.

L’Union européenne défend des valeurs inclusives et s’est engagée, depuis la convention de Genève de 1951, à protéger les personnes persécutées dans leur pays. La Pologne, en tant qu’Etat membre de l’UE, ne répond pas à ses obligations de protection de ses citoyens.

En Belgique, on observe que les préjugés peuvent mener à de véritables discriminations, notamment au travail. Et c’est à nous de les combattre !

La CSC et le service Diversité déplore de nombreux cas de travailleurs licenciés dès l’annonce de leur homosexualité ou lorsqu’ils changent de sexe. On a assisté à des cas de gérants de magasins rétrogradés sans raison objective, pour ensuite constater que leur orientation sexuelle venait d’être révélée.

Ces comportements ne sont pas simplement « injustes », ils sont illégaux !

Le délit de discriminer est interdit par la loi du 10 mai 2007 et entraîne des sanctions pénales.

Le service Diversité de la CSC refuse les discriminations et tient à rappeler à ses affilié-e-s qu’il faut impérativement dénoncer ces pratiques.

Nous récoltons vos signalements et vous accompagnons dans l’ensemble des démarches.

Contactez-nous, et aidez-nous à dénoncer ce que vous vivez.

Personalization