Négociations sectorielles 2019-2020 dans l’industrie du tabac

Le mercredi 3 juillet 2019, les partenaires sociaux pour l’industrie du tabac ont signé un accord pour 2019-2020.

Qu’y a-t-il pour les travailleurs dans cet accord?

  • Pouvoir d’achat
    • Tant les salaires horaires minimums que les salaires horaires effectivement payés augmentent de 0,20 euro à partir du 1er janvier 2019 ; cela signifie que les salaires de janvier à juin 2019 doivent être recalculés !
    • L’intervention de l’employeur pour le deuxième pilier de pension augmente, à partir du 1er janvier 2019, de 125 euros et s’élève ainsi à minimum 750 euros par an ; l'épargne supplémentaire pour la pension augmente !
    • En cas de chômage temporaire, la personne a droit à une indemnité financière complémentaire par jour de chômage. Celle-ci est augmentée, à partir du 1er janvier 2019, à :
      • tabac à fumer, à mâcher et à priser : un salaire horaire sectoriel pour travail en équipes catégorie III (15,8410 euros le 1er juillet 2019)
      • cigares et cigarillos : un salaire horaire sectoriel pour travail en équipes catégorie III (17,6405 euros le 1er juillet 2019)
    • La majoration de la prime syndicale pour celui qui est en RCC (prépension) est de :
      • 2020 : 60 euros
      • 2021 : 90 euros
      • 2023 : 110 euros
  • Travail faisable et fin de carrière:
    • Congé d’âge :
      • Du 01/01/2019 au 31/12/2019: 1 jour à partir de l’année civile au cours de laquelle on atteint l’âge de 58 ans.
      • A partir du 01/01/2020 : 1 jour à partir de l’année civile au cours de laquelle on atteint l’âge de 55 ans et 2 jours à partir de l’année civile au cours de laquelle on atteint l’âge de 60 ans. Ces jours ne sont pas cumulables entre eux.
    • Congé d’ancienneté : à partir du 01/01/2020, le congé d’ancienneté est accordé sur la base de l’ancienneté dans le secteur et plus dans l’entreprise. L’ancienneté accumulée avant le 01/01/2020 doit également être prise en compte. La charge de la preuve incombe toutefois au travailleur.
  • La CCT qui rend possible un emploi de fin de carrière à partir de 55 / 57 ans est prolongée au maximum jusqu’au 31 décembre 2020.
  • La CCT qui rend possible le RCC (prépension) dans le secteur est prolongée au maximum jusqu’au 31 décembre 2020.

Les CCT ont été signées en même temps que l’accord afin de veiller au maximum à ce que les travailleurs aient ce à quoi ils ont droit.

Personalization