Mobilisez vous pour votre pension !

 

Pension à points, moins bonne assimilation de certaines périodes ou encore montants rabotés. Le gouvernement attaque votre pension !

Face à ses projets néfastes pour les travailleuses et travailleurs, nous serons dans la rue le 16 mai prochain pour revendiquer le retour de la pension à 65 ans, l’abandon du projet de pension à points, un montant de pension de minimum 1.500€ et une meilleure assimilation des périodes d'inactivités.

 

 

Halte à la pension à points

 Un montant incertain, variable, imprévisible... Le gouvernement tente de nous faire croire qu’un système de pension à points est plus simple et plus prévisible. Il n’en est rien. La seule chose que ce système simplifie est la possibilité de faire des économies sur le dos de votre pension (notamment en adaptant la valeur du point ou en augmentant la durée des carrières). Enfin, avec un tel système, la seule chose prévisible est la perte de vos droits.

 

 Win Your Pension !

 Incertitude quant au moment ou au montant de votre pension. La pension à points est une vraie loterie. Pour vous en rendre compte, la CNE vous propose son grand jeu de grattage. En grattant votre billet, vous trouverez toutes les mauvaises réponses du gouvernement aux bonnes questions que vous vous posez. 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.winyourpension.be

 

Une pension d’un montant minimum de 1.500€

La pension moyenne actuelle est de 1.130€. Ce n'est pas suffisant pour vivre dignement, pour se payer un loyer... ou même pour vivre dans une maison de repos. Il est essentiel de revaloriser nos pensions qui sont parmi les plus basses d'Europe ! La pension minimum doit protéger de la pauvreté. C'est pourquoi nous revendiquons un montant de pension de minimum 1.500€.

 

Des périodes d’inactivité mieux assimilées

 Les périodes assimilées sont des périodes d’inactivité (maladie, chômage, crédit-temps, RCC, etc.) qui sont prises en compte dans le calcul du montant de la pension. Les gouvernements successifs ont attaqué frontalement le principe d’assimilation qui a toujours existé dans notre régime de pensions. Initialement assimilées sur la base de la dernière rémunération, ces périodes assimilées le sont désormais sur base de montants diminués. Le gouvernement est allé un pas plus loin dans cette direction. Il poursuit donc ses attaques en règle contre les plus vulnérables. En effet, le régime des assimilations bénéficie principalement aux travailleuses et travailleurs dont les parcours professionnels sont marqués par des périodes d’inactivité ou de suspension des prestations involontaires.

 

Marche pour les pensions le 16 mai à Bruxelles.

Vous êtes aussi persuadés que de meilleures pensions sont possibles ? Et vous voulez le démontrer au gouvernement ? Rendez-vous ce 16 mai à Bruxelles à la gare du Nord (Bd. Albert II) pour la Marche pour les Pensions. Le départ sera donné à 11h. Suivez-nous sur notre site internet (www.lacne.be) et sur les réseaux sociaux ou adressez-vous à votre équipe CNE pour connaître tous les détails pratiques. Ensemble, montrons à ce gouvernement que de meilleures pensions sont possibles !

 

Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.