Nouveau modèle de certificat d'incapacité

 

Depuis le 1er janvier 2016, vous devez utiliser un nouveau modèle de certificat d’incapacité (aussi appelé « confidentiel ») pour déclarer une incapacité de travail à votre mutualité et bénéficier d’un revenu de remplacement. Il existe maintenant un certificat distinct pour les salariés/chômeurs et pour les indépendants. Ceux-ci sont également disponibles chez votre conseiller mutualiste.


Désormais, le médecin généraliste ou spécialiste doit indiquer sur le certificat la date de début de votre incapacité de travail, mais aussi la date probable de la fin de votre incapacité (cette date est celle du jour qui précède la reprise du travail). S’il s’agit d’un début d’incapacité, vous devez au préalable cocher la case « première déclaration ». Si la période d’incapacité est prolongée, c’est la case « prolongation » que vous devez cocher (vous devez alors renvoyer ce nouveau certificat complété à votre médecin-conseil dans les 48h).

 

 

Autres nouveautés

•  Vous devez mentionner le plus précisément possible sur le certificat le type de travail que vous exercez afin de permettre au médecin-conseil de votre mutualité de savoir quel genre de tâches vous effectuez (par exemple un métier physiquement lourd, un travail administratif de bureau, etc.)

•  Si vous retournez au travail (ou au chômage) le lendemain de la date de fin de votre incapacité, vous ne devez pas avertir votre mutualité. Par contre, si vous reprenez le boulot avant cette date, vous devez en informer votre mutualité et transmettre au plus vite l’attestation de reprise du travail complétée par votre employeur. Les indépendants, quant à eux, doivent avoir reçu une autorisation avant de reprendre leur activité professionnelle.

 


Source : www.mc.be/actualite/articles/nouveau-certificat.jsp

Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.