Je m'affilie

Nous sommes en grève le 9 novembre !

Après la signature de 100 000 travailleurs pour la pétition contre la loi qui bloque nos salaires, la présence de 80 000 personnes dans les rues de Bruxelles le 20 juin et la présence de 20.000 manifestants ce 21 septembre. Le combat continue !

20 juin FC

Les dividendes ont augmenté de 25% entre 2021 et 2022, les factures d’énergie sont devenues impayables mais, nos salaires restent bloqués à cause d'une loi qui bloque l’augmentation salariale et qui nous empêche de négocier. La situation devient de plus en plus difficile pour nous toutes et tous. Les employeurs essaient de leur côté d’exploiter la crise énergétique pour ne pas augmenter les salaires voire pour casser l’indexation automatique. Pourtant on n'est pas tous dans le même bateau ! 

 

Ça suffit  !  Le 9 novembre nous serons en grève.

Le gouvernement et les patrons doivent nous entendre !

Sans travailleurs rien ne tourne, ils feraient bien de s’en souvenir !

 

4 raisons de faire grève !

 

  • Les travailleurs ne peuvent plus et ne doivent pas payer l'explosion des coûts de l'énergie

Les prix de l’énergie doivent être bloqués. L’énergie est un bien essentiel qui doit être sous gestion publique et non-marchande. Elle doit être sortie des logiques de marché et de profit. Il est aussi important d’accélérer la transition juste et la sortie des énergies fossiles. 

 

  • Les salaires doivent augmenter 

La loi de blocage des salaires doit être abrogée ! Nous avons besoin de réelles augmentations de salaire. L’indexation automatique des salaires est le mécanisme qui protège le mieux les travailleurs contre la hausse du coût de la vie. Il faut continuer à la défendre.  

 

  • Il y a des moyens pour faire face à ce moment difficile 

Ce qui coute cher dans notre économie, ce n’est pas l’indexation des salaires mais ce sont les profits !  Les surprofits d’Engie s’élèvent à 2 milliards d’euros rien que pour l’année 2021. Plus globalement, certaines entreprises profitent de l’inflation pour augmenter leur marge et engendrer des bénéfices. Les taux de marge bénéficiaire des entreprises privées ont littéralement explosé ces 25 dernières années, de 36% en 1996 à 46% en 2022. Elles sont même historiquement élevées en 2022 et plus importantes que dans nos pays voisins, malgré les discours alarmistes des organisations patronales.  

 

  • Et dans mon entreprise ?  

Face à la montée des prix de l’énergie et de l’inflation, les patrons sont de plus en plus alarmistes. Entre factures de l’énergie et baisse des ventes, les entreprises seraient toutes au bord de la faillite. Pourtant, la situation n’est pas la même pour toutes les entreprises. Les marges bénéficiaires sont historiquement élevées, ce qui veut dire que beaucoup d’entreprises peuvent encaisser sans trop de problèmes. En particulier, les entreprises avec un fort pouvoir de marché transfèrent les hausses de prix sur les consommateurs (ou parfois leur fournisseurs).  

 


Comment faire grève ? 


Vous avez le droit de vous mettre en grève ; en tant qu'affilié, vous recevrez une indemnité de 40 euros. Tous les travailleurs et travailleuses sont couverts par le numéro de grève. Si vous êtes dans une entreprise avec une délégation syndicale, contactez votre délégué. S’il n’y a pas de délégation syndicale, il faut prévenir votre employeur. Voici un exemple de lettre que vous pouvez télécharger. Vous devez aussi nous signaler que vous vous mettez en grève pour percevoir votre indemnité de grève. Il faut alors compléter une carte de grève, et la renvoyer accompagnée de votre fiche de paie du mois de novembre à la Fédération CSC de votre lieu d'habitation. Remplissez avec précision cette carte afin d'obtenir rapidement votre remboursement. Il vous sera demandé votre numéro de compte bancaire et votre numéro de membre de la CSC. Votre numéro de membre se trouve dans la rubrique MA CSC sous la rubrique "données personnelles" (connectez-vous avec votre eID ou itsme).

 
Une mine d'informations !

Retrouvez tout notre matériel de communication ici. Vous y trouverez des supports papiers et des supports pour partager sur vos réseaux sociaux. N'hésitez pas à télécharger notre tract et à le partager autour de vous. Nous postons également régulièrement des informations sur notre page Facebook, suivez-nous !



 

 

Les informations sur les points de rendez-vous suivront prochainement...

La CSC utilise des cookies pour faire fonctionner ses sites web, offrir des informations personnalisées et optimaliser l'expérience utilisateur. En cliquant sur 'Accepter tous les cookies', vous autorisez le placement de cookies d'analyse et de marketing qui pourront aussi être utilisés par nos partenaires. Vous pouvez également gérer vos préférences via le bouton "Gérer vos préférences". Pour en savoir plus, consultez notre politique de cookies et notre  politique vie privée.