La CNE dépose un préavis de grève

Après l’abandon du personnel des MR-MRS sans matériel ni dépistage, après l’annonce de la reprise des visites dans ce même secteur, sans aucune concertation,  la sortie des deux AR de pouvoirs spéciaux concernant la réquisition et la pratique d’activité infirmière par du personnel non infirmier ont été pour le personnel de santé un véritable coup de poignard dans le dos.


La volonté affichée de refuser la concertation avec les représentants syndicaux du personnel de santé, en privilégiant les effets d’annonce avec l’une ou l’autre plateforme téléguidée, a fini de discréditer le gouvernement dans la prise en compte de ce personnel.

De plus, l’annonce de l’intention de transférer le budget du Fonds Blouses Blanches vers le BMF, sans accord social préalable, ce qui signifie dans le temps, l’accaparement par les employeurs de ces sommes, pourtant votées en réponse aux mardis des blouses blanches, amplifie encore ce sentiment de trahison.

La CNE demande donc au gouvernement de retirer, avant le 31 mai, les deux AR en question, et d’entamer une réelle concertation avec les représentants syndicaux, visant à court terme à la libération du Fonds Blouses Blanches dans le Fonds Maribel social, et à moyen terme, à préparer la revalorisation de ces professions dans le cadre du prochain gouvernement. 

Personalization