La journée nationale d’action de ce jeudi touchera largement les soins de s

Depuis des mois, les discussions sont bloquées dans la commission paritaire des établissements de santé. Il s’agit de concrétiser les éléments de l’Accord social Non marchand signé le 25 octobre….2017.


Stabilité des horaires et des contrats, vacances annuelles, lutte contre le burn-out, formation professionnelle, libération syndicale, reprise de l’ancienneté… autant de thèmes qui devaient faire l’objet de conventions collectives.

A cela s’ajoute le refus des employeurs de faire la transparence sur l’utilisation de l’argent reçu pour la mise en place de la nouvelle classification de fonctions et le refus de signer le protocole conclu chez la ministre De Block pour encadrer la mise en place des réseaux hospitaliers.

Après deux ans de retard pour la concrétisation des avantages prévus par l’Accord du 25 octobre 2017, le front commun veut envoyer un message clair aux employeurs hospitaliers : il faut signer TOUTES les conventions d’ici la fin 2019. Tous les hôpitaux privés seront affectés par le mot d’ordre (avec des intensités variables).

Les soins à domicile seront aussi impactés. D’autres secteurs de la santé marqueront leur soutien (p.ex. Les maisons de repos, l’ensemble du Non marchand, les hôpitaux publics…)

Personalization