«Notre travail est apprécié, tant par les clients que par notre employeur.»

Bruno travaille comme facteur à Bilzen. Le coronavirus, il le côtoie de près.

Bruno Stulens travaille comme facteur à Bilzen et effectue la même tournée depuis dix ans. Il est également militant CSC. Le coronavirus, il le côtoie de près. [Entretien réalisé en avril 2020]

«Deux collègues ont été hospitalisés et l’un d’eux se trouve aux soins intensifs. Nous sommes fortement ébranlés. Le bureau de Bpost a été fermé pendant une journée pour pouvoir être totalement désinfecté. J’ai ensuite repris le travail avec quelques collègues. Nous adaptons notre horaire pour que tout le personnel n’arrive pas en même temps au bureau. Le volume de travail est comparable à la période de Noël car on atteint des pics, tant en ce qui concerne les colis que le courrier. Les gens veulent s’encourager et se réconforter mutuellement. L’action de solidarité qui permettait aux gens d’envoyer gratuitement des cartes-photos a eu un franc succès. Le journal papier aussi donne énormément d’informations aux gens qui sont isolés. Notre travail est apprécié, tant par les clients que par notre employeur. Certaines boîtes aux lettres ont été décorées avec des dessins d’enfants. Et notre chef aussi se mouille pour nous aider à distribuer les journaux.»

Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.