Température

Mesurer la température corporelle dans l’entreprise: une fausse bonne idée.

Avec la réouverture de bon nombre d’entreprises et de magasins, nous recevons de nombreuses questions sur la mesure de la température corporelle (par exemple à l’arrivée au travail) comme dispositif de prévention éventuel contre la propagation du Covid-19 sur le lieu de travail. La CSC n’est pas favorable à ce que les employeurs mesurent la température corporelle de leurs travailleurs. Mais nous constatons que les travailleurs sont très inquiets et anxieux pour leur santé et leur sécurité au travail. Si la température corporelle devait de toute façon être mesurée dans les entreprises, nous exigeons une consultation préalable des syndicats et nous voulons que cela soit assorti de conditions strictes. Nous vous expliquons pourquoi.

La loi interdit aux employeurs de faire passer des tests à leurs travailleurs pour obtenir des informations médicales sur leur état de santé. Cette mesure menace en effet gravement la vie privée des travailleurs. Pour la CSC, il est clair qu’en mesurant la température corporelle, on tente d’évaluer l’état de santé des travailleurs au travers d’informations médicales. L’employeur ne peut pas décider de faire procéder à de telles mesures.

Nous constatons toutefois que certains employeurs sont très favorables à la mesure de la température corporelle des travailleurs (par exemple à l’entrée de l’entreprise) et les travailleurs et leurs représentants le sont parfois aussi. C’est compréhensible, car tout le monde veut pouvoir travailler en toute sécurité et en bonne santé. Cependant, outre l’interdiction légale, il y a d’autres motifs pour lesquels nous déconseillons la mesure de la température corporelle. Si vous mesurez la température d’une personne et que celle-ci a de la fièvre, ce constat ne donne aucune certitude quant à une contamination par le Covid-19. En effet, une augmentation de la température corporelle peut également résulter d’un effort physique récent (par exemple un trajet à vélo pour se rendre au travail). En outre, il est possible qu’un travailleur ait pris des médicaments (par exemple du paracétamol) qui ont pour effet de faire baisser la température corporelle. Enfin, il est important de signaler que selon les dernières études, 40% des personnes infectées par le coronavirus ne présentent aucun symptôme (et donc pas d’augmentation de la température corporelle) ! Dans cette optique, la mesure de la température corporelle n’est donc pas un indicateur fiable.

Par conséquent, la CSC déconseille de mesurer la température corporelle des travailleurs afin de prévenir la propagation du Covid-19 sur le lieu de travail. Outre les raisons mentionnées précédemment, ces mesures peuvent également donner un faux sentiment de sécurité aux travailleurs. Ou pire encore: un argument pour l’employeur afin de ne pas prendre d’autres mesures de prévention ou en prendre de manière insuffisante.

Des questions au CPPT ou à la DS 

Si votre employeur insiste et veut à tout prix mesurer la température corporelle de ses travailleurs, la CSC précise que cela ne peut être fait que dans des conditions strictes et après consultation préalable du comité PPT (ou de la délégation syndicale s’il n’y a pas de comité PPT). Il est alors important de mettre les points suivants sur la table: 

Ne serait-il pas préférable de mesurer sa température corporelle à la maison?
Les collègues qui ont de la fièvre pourront alors contacter leur médecin traitant. Nous évitons ainsi que des collègues malades se rendent au travail ou commencent à travailler en étant malade. Cela permet aussi d’assurer le respect de la vie privée des travailleurs, ce qu’une mesure de la température sur le lieu de travail ne garantit pas forcément. 

À quoi doivent s’attendre vos collègues? 
Les travailleurs doivent préalablement être informés des modalités pratiques concernant la mesure de leur température corporelle. C’est pourquoi il est nécessaire d’inclure la possibilité de ces mesures et les accords à ce sujet dans le règlement du travail.

Qui réalise la prise de température? Qui interprète les résultats? 
Seul le personnel médical du service PPT interne ou externe ou éventuellement une personne ayant la formation adéquate peut effectuer le test. C’est le médecin du travail qui doit interpréter les résultats et décider ou non d’écarter le travailleur. 

Où peut-on effectuer ces tests? 
Ces tests doivent être effectués dans un local spécifiquement prévu à cet effet, ce qui permet de respecter les règles d’hygiène, de préserver le secret médical et de mettre plus facilement en place des mesures pour respecter la distanciation sociale lors de cet examen. 

Quel matériel est utilisé? 
L’employeur doit informer clairement le CPPT et les travailleurs du matériel utilisé pour la prise de température (infrarouge, thermomètre ordinaire). 

Que se passe-t-il si un travailleur a de la fièvre? 
Veillez à ce que les noms des collègues qui ont de la fièvre et à qui le médecin du travail a ordonné de quitter le travail ne soient pas diffusés dans votre entreprise. Cela fait partie du secret médical.

Les collègues qui doivent quitter leur travail pour cette raison doivent recevoir leur salaire journalier garanti au moins pour cette journée. Il est préférable pour eux de contacter leur médecin généraliste immédiatement. Selon la décision du médecin généraliste, ils peuvent être déclarés inaptes au travail pendant une certaine période. Les règles habituelles d’incapacité de travail s’appliquent alors. Ils ont droit à une rémunération garantie.

En cas de problème ou si vous avez d’autres questions, vous pouvez toujours contacter le responsable de la CSC dans votre entreprise. Avec lui, vous pourrez, le cas échéant, contacter les services d’inspection. Vous pouvez également prendre contact en direct et de manière anonyme avec les services d’inspection des pouvoirs publics. Surfez sur emploi.belgique.be, "Surveillance de la santé au travail" pour obtenir les coordonnées de votre région. 

    Personalization

    Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.