Des travailleurs des ETA wallonnes et bruxelloises menacés !


Les Syndicats demandent l’arrêt immédiat des activités non essentielles.

La CSC bâtiment - industrie & énergie (CSCBIE) estime qu’il est plus que temps de décréter la fermeture de toutes les activités non essentielles dans les Entreprises de Travail Adapté (ETA).
Nous estimons que les conditions ne sont pas réunies pour assurer la sécurité totale des travailleurs du secteur qui risquent de se présenter malade au travail sans le savoir. En effet, les symptômes ne sont pas toujours évidents, il y a une sous-évaluation des risques de contamination, une envie d’être présent dans son milieu de vie et de travail, une crainte de perdre une partie des revenus, des difficultés à respecter les consignes de sécurité et une pression des employeurs pour poursuivre des activités non essentielles. Ce faisant, un risque inutile est encouru par des milliers de travailleurs handicapés du secteur.

Avec la FGTB, nous lançont un appel à l’AVIQ, à l’EWETA, au PHARE, à la FEBRAP et aux gouvernements régionaux afin qu’ils soutiennent nos positions et recherchent avec nous des solutions solidaires.

Pour la CSCBIE, la santé et la sécurité de tous les travailleurs en ETA passent avant tout !

Téléchargez ici le communiqué de presse en front commun du 2 avril 2020.

Personalization