Je me lance dans la vie active!

Félicitations! Vous êtes prêt·e à commencer à travailler. Mais saviez-vous qu’en moyenne les salaires des femmes restent moins élevés que ceux des hommes? 
 
Rejoignez-nous le 8 mars!

Le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, la CSC se mobilise! Découvrez les actions dans votre région et rejoignez-nous pour revendiquer une réelle égalité entre femmes et hommes!

Cet écart salarial est, entre autres, dû au fait que les femmes se retrouvent davantage dans des secteurs et des métiers moins valorisés et moins bien rémunérés que les hommes.

La crise du coronavirus l’a mis en lumière: les femmes sont par exemple majoritaires dans les métiers du «care», c’est-à-dire des soins aux personnes. Or dans ces métiers: les salaires sont plus bas, même à qualification égale; les contrats proposés sont majoritairement à temps partiel; les conditions de travail sont si difficiles, physiquement et mentalement, qu’elles ne permettent pas de tenir toute une carrière à temps plein.

Bien plus qu’un salaire…

Le salaire a une grande influence sur l’autonomie économique et financière, non seulement lorsque l’on travaille, mais aussi lorsque l’on tombe malade ou lorsque l’on se retrouve au chômage. Comme la crise du coronavirus nous le rappelle douloureusement chaque jour, cela peut arriver à tout le monde! Or en cas de maladie ou de chômage, les allocations sont calculées sur base… du salaire brut. Idem pour les pensions. Il est donc important que ce salaire soit le plus élevé possible.

Notre conseil

Au moment de vous lancer dans la vie active, commencez par vous inscrire auprès du Forem (Wallonie) ou d’Actiris (Bruxelles), et par vous affilier à un syndicat… Démarrez ensuite votre recherche d’emploi. Cela vous permettra d’ouvrir au plus tôt vos droits à la sécurité sociale.

Syndicalement, nous défendons donc…
  • Une augmentation de tous les salaires bruts, et en particulier des salaires minima, notamment dans le cadre de la négociation de l’Accord interprofessionnel (AIP), puis dans les négociations sectorielles. Nous avons vu que des primes et des enveloppes budgétaires ont pu être dégagées suite à la crise du coronavirus: cela doit devenir structurel. Pour les femmes, c’est essentiel.
  • Une application stricte de la convention collective de travail (CCT) n°35: les travailleurs et travailleuses à temps partiel qui le désirent doivent recevoir en priorité les augmentations d’heures de travail dans leur entreprise.
  • Une réduction collective du temps de travail avec maintien du salaire qui permettrait:
  • à plus de personnes de travailler à temps plein, et donc de bénéficier de droits pleins (en cas de chômage, de maladie, mais aussi une fois arrivées à la pension);
  • d’augmenter le salaire des travailleurs et travailleuses à temps partiel: en effet, si les personnes qui travaillent à temps plein prestent moins d’heures tout en gardant le même salaire, cela implique une augmentation du salaire horaire. Pour tout le monde, y compris pour celles et ceux qui travaillent à temps partiel.

Pour des infos plus détaillées, consultez le dossier de campagne.

témoignage travail vie active égalité 8 mars Femmes CSC
Témoignage

Les secteurs «féminins» ont été fortement impactés par la crise du coronavirus. Comme en témoigne Cathy Vanrillaer, aide-ménagère en titres-services:

"J’ai mes filles une semaine sur deux. Financièrement, la période de confinement a été très dure. Je travaille à temps plein et en chômage, je me suis retrouvée avec 900 euros. C’est très bien le chômage temporaire, car sans ça, je ne sais pas ce qui serait arrivé, mais ce n’est pas assez. […] De nombreuses travailleuses se posent chaque mois la question de savoir comment elles vont terminer le mois. La situation des mamans seules avec des enfants est particulièrement difficile. Il faut mener des actions pour défendre les travailleuses et améliorer leur salaire."

Retrouvez l’intégralité de ce témoignage, ainsi que ceux d’autres travailleuses (aide familiale, enseignante, caissière…) dans le numéro spécial de Syndicaliste "Quand le monde s’arrête, les femmes continuent!"

 

Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.