De l'air! La CSC veut plus de temps pour l'égalité!

« De l’air !» C’est sous ce slogan que les militantes et militants de la CSC pour l’égalité entre femmes et hommes se retrouveront le 8 mars prochain, en agitant des éventails. 

Pour les femmes CSC, le temps constitue un facteur essentiel dans la construction de l’écart salarial. En effet, aujourd’hui encore, les femmes continuent d’assumer presque 2/3 du travail domestique et familial. Travaillant à temps plein, elles consacrent en moyenne 7h de plus par semaine que les hommes aux tâches ménagères ainsi qu’aux soins et à l’éducation des enfants. 

Ces inégalités dans le partage des tâches ménagères et familiales ne limitent pas seulement les choix professionnels des femmes mais aussi leur temps de loisirs, bien moindre que celui des hommes. 

La charge du travail domestique et familial mène à des carrières incomplètes, dont découlent des inégalités de revenus, et à un manque de moyens et de temps libre pour de nombreuses femmes.  Elles ont besoin d’air pour faire du sport, pour lire, pour dessiner, pour militer… et pour ne rien faire !   

Temps partiel subi

Cette différence dans la répartition des tâches domestiques augmente encore entre femmes et hommes sans emploi ou travaillant à temps partiel. Ce dernier concerne 43,5% des femmes contre 11% des hommes, et elles sont seulement 6,7% à le choisir réellement. Cela signifie que la majorité y est contrainte par différentes raisons qui sont soit inhérentes au marché du travail (par exemple, les horaires « décalés » du personnel d’entretien ou des caissières), soit liées à l’insuffisance de services aux familles (comme le fait, par exemple, de ne pas avoir pu trouver une solution de garde pour les enfants). Bref, toute autre raison que de prendre réellement du temps pour soi.

Cela empêche bien évidemment beaucoup de femmes d’avoir une carrière complète -seulement 63% d’entre elles contre 70% des hommes- et participe au maintien des inégalités de revenus, tant au niveau du salaire (21% d’écart) qu’au niveau des pensions (28% d’écart).

Les travailleuses qui comptent chaque cent à la fin du mois ont aussi besoin d’air.

De l’air le 8 mars !

C’est dans ce contexte qu’une nouvelle campagne a été lancée début février pour mettre en lumière ces inégalités persistantes entre les femmes et les hommes au travail. Pour les Femmes CSC, la Réduction Collective du Temps du Temps de travail constitue la clé de voute pour retrouver de l’air pour souffler ! Cela passe également par une meilleure conciliation entre vie privée et vie professionnelle, par des solutions collectives -au sein de la protection sociale- pour l’accueil et le soin des proches et surtout, des pensions et salaires décents et égalitaires, pour pouvoir profiter de son temps libre et gagner en indépendance.

Parce qu’il faut que ça bouge, la CSC vous attend nombreuses, nombreux - et en vert !- à la manifestation organisée le dimanche 8 mars à la Marche Mondiale des femmes (14h, Gare Centrale) et, pour les liégeois, à la Cyclo-parade Féministe (14h, Rivoli).

Pour les militant·e·s

Téléchargez nos affiches et flyers:

Personalization

Votre navigateur web n'est pas supporté par le site de la CSC. Cliquez-ici pour installer une version plus récente.