Augmentation du salaire minimum de 147,68 euros et emplois de fin de carrière à partir de 55 ans.

©Shutterstock

La mise en œuvre de l’accord cadre est totalement finalisée: augmentation du salaire minimum de 147,68 euros et emplois de fin de carrière à partir de 55 ans. 

Les interlocuteurs sociaux ont signé aujourd’hui, au Conseil national du Travail, les CCT mettant en œuvre l’accord cadre 2021-2022 pour le secteur privé. De son côté, le gouvernement fédéral a donné aujourd’hui son feu vert à la mise en œuvre intégrale de l’accord. L’augmentation importante du salaire minimum, les emplois de carrière à partir de 55 ans et le RCC à partir de 60 ans sont ainsi définitivement acquis.

La CSC se réjouit tout particulièrement que les travailleurs avec les plus bas salaires aient ainsi enfin une perspective de voir leur salaire augmenter de manière sensible. Le salaire minimum le plus bas augmentera en trois étapes de 147,68 euros bruts par mois (pour un travailleur à temps plein), dont 76,28 euros au 1er avril 2022. Cet accord instaure également une égalité de traitement entre les jeunes travailleurs âgés de 18 à 20 ans.

Grâce à cette amélioration, tous les travailleurs dont le salaire brut est inférieur à 2.612 euros par mois (à temps plein) voient leur salaire net augmenter en raison du fait que le bonus social à l’emploi (réduction des cotisations sociales personnelles) et le bonus fiscal à l’emploi (réduction du précompte professionnel) augmentent eux aussi automatiquement. 

Cet accord jette également les bases pour l’introduction, dans les secteurs, des emplois de fin de carrière (à mi-temps comme à 4/5e-temps) à partir de 55 ans pour les métiers lourds et les carrières longues et pour des accords dans les entreprises en difficulté ou en restructuration où ces emplois de fin de carrière permettront d’éviter des licenciements secs. En 2021-2022, les emplois de fin de carrière à mi-temps n’étaient possibles qu’à partir de 57 ans et non de 55 ans.

En ce qui concerne les travailleurs âgés qui seront licenciés dans les années à venir (jusqu’au 30 juin 2023), la clarté est par ailleurs enfin faite sur les régimes de RCC à partir de 58 ans (RCC médical) et à partir de 60 ans (métiers lourds, carrières longues, entreprises en difficulté et en restructuration), par dérogation à la règle générale de 62 ans. 

Contact presse:

François Reman

+ 32.2.244.32.96 - francois.reman@acv-csc.be

Plus d'actualités

Personalization